Publicité

6 juin 2017 - 14:35

Les débouchés de l'industrie audiovisuelle à Montréal

article commandité

Les formations dans le domaine de l’audiovisuel préparent à de nombreux métiers, aussi bien techniques qu’artistiques. Intimement liées aux technologies de l’information et au développement de l’informatique en général, ces formations se multiplient au Québec. Mais quels sont des débouchés de l'industrie audiovisuelle à Montréal ?

L’industrie audiovisuelle en bref

Globalement, l’industrie audiovisuelle englobe tous les métiers liés aux œuvres audiovisuelles, de leur création à leur commercialisation. Cela concerne donc la télévision, le cinéma, le web, les jeux vidéo, etc. Dans une vision plus large, l’audiovisuel inclut également la radio, la publicité et les arts médiatiques.

À Montréal, l’industrie audiovisuelle est très prisée. La métropole propose en effet de multiples formations spécialisées dans le domaine (c’est notamment le cas de l’Institut d’enregistrement du Canada, de Musitechnic, du Cégep du Vieux Montréal ou encore de l’Institut Trebass), et les débouchés sont nombreux. Cela attire donc aussi bien les étudiants que les titulaires d’un diplôme dans l’audiovisuel.

Les métiers de l’industrie audiovisuelle

Très vaste, l’industrie audiovisuelle comporte des métiers, allant de la direction aux fonctions de support. Plus précisément, selon la classification nationale des professions (CNP), le secteur de l’audiovisuel se divise comme suit :

  • Les directeurs.
  • Les professionnels des relations publiques et de la communication.
  • Les producteurs, réalisateurs, chorégraphes et personnel assimilé.
  • Les cadreurs de vidéos et films.
  • Les techniciens de radiotélédiffusion.
  • Les techniciens d’enregistrement (vidéo et audio).
  • Les autres membres du personnel technique.
  • Le personnel de soutien et autres aides.

Les débouchés de l’audiovisuel

Les personnes créatives peuvent trouver un métier créatif dans l’industrie audiovisuelle :

  • Sur scène : comédien, cascadeur, présentateur, acteur, etc.
  • Dans les coulisses : scénariste, concepteur sonore, décorateur, maquilleur, accessoiriste, etc.

Si vous êtes plutôt attiré par la production musicale, le mieux est de suivre des cours de composition musicale avec une méthode adaptée aux marchés professionnels.

Côté réalisation, les débouchés sont aussi nombreux : réalisateur, directeur de photographie, opérateur, chef de car, etc.

Quant à eux, les métiers techniques regroupent surtout la prise de son et de vue, puis le montage en postproduction.

Enfin, l’audiovisuel regorge de débouchés dans la logistique (régisseur, producteur, etc.) et la communication (journaliste, reporter, etc.).

Conclusion

Si le secteur de l’audiovisuel vous attire, sachez que Montréal offre de nombreux débouchés, quelle que soit votre spécialisation !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.