X
Rechercher
Publicité

Une jeune entrepreneure de Chicoutimi crée son calendrier plein de fantaisie

durée 13h16
24 octobre 2015
Aline Honigmann
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Aline Honigmann, Journaliste

À seulement 22 ans et jeune diplômée et Arts et technologies des médias du Cégep de Jonquière, Sarah-Jane Munger se lançait en affaires avec son entreprise Sa Clique. Un an plus tard, cette photographe passionnée lance avec deux associées un calendrier très original, Les Muses du Saguenay 2016, afin de faire connaître et reconnaître son travail.

12 modèles féminins recrutés sur l'ensemble du territoire de la région se sont prêtés au jeu afin d'illustrer les 12 mois de l'année sous l'objectif de Sarah-Jane Munger: les différentes thématiques artistiques sont tirées de la fantaisie, dans un univers imaginaire où la diversité corporelle est mise à l'honneur. Les modèles ont été recrutés via les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille.

« C'est vraiment quelque chose de très imaginaire, un monde qui n'existe pas vraiment », mentionne Sarah-Jane. Cette dernière a eu l'idée de ce calendrier afin de faire connaître son travail, elle qui possède déjà une petite notoriété dans la région du Saguenay. Elle s'est accompagnée de l'artiste maquilleuse et costumière de la troupe Les fous du roi Jessica Pelletier ainsi que de la coiffeuse Émilie Duchesne. Toutes les trois ont apporté leurs idées dans la direction artistique du calendrier, dont Sarah-Jane, qui vient de recevoir les premières éditions,  est très fière.

La photographe nous plonge dans un univers féérique, qu'à priori Hébertville, le cimetière de St-Fulgence, la campagne baieriveraine ou le presbytère de Chicoutimi - parmi les nombreux décors - ne laissaient pas aisément transparaître.

Une deuxième édition, suivant les ventes du premier opus des Muses du Saguenay, trotte déjà dans la tête des trois amies devenues associées: « Si ça va bien avec la vente pour la première édition, parce que là je n'ai aucune subvention, tout sort de ma poche, nous ferons un deuxième calendrier, axé sur le thème du conte de fées », espère la photographe passionnée.

Les Muses du Saguenay 2016 bénéficieront d'une soirée de lancement le jeudi 29 octobre prochain au Sous-Bois, sur la rue Racine au cours d'un 5 à 7, où toute la population est conviée. De nombreux magasins de la région proposeront également Les Muses du Saguenay 2016 à la vente au prix de 20$: Tendance coiffure à Chicoutimi-Nord et la boutique Cendrillon en folie à St-Ambroise. Sarah-Jane Munger prospecte actuellement de nombreux autres distributeurs.

L'expérience  aura été très enrichissante pour les trois associées, très fières du résultat final: « Je voulais que mon calendrier sorte de l'ordinaire. C'est quelque chose qu'on ne voit pas tout le temps, les calendriers c'est toujours un peu la même chose », confie Sarah-Jane. Pari réussi pour Les Muses du Saguenay 2016, un calendrier original et plein de poésie !

Pour en savoir plus sur le travail de Sarah-Jane Munger et le calendrier Les Muses du Saguenay 2016, rendez-vous sur la page Facebook de la photographe ainsi que sur son site internet.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Marche SP revient à sa formule originale à Chicoutimi

La Marche SP, qui vise à sensibiliser le public à la sclérose en plaques en plus de permettre la collecte de fonds, reviendra à sa formule originale le 29 mai prochain à Chicoutimi. La marche aura lieu à partir de la Zone portuaire, en direction du parc Saint-Nom-de-Jésus du secteur Rivière-du-Moulin. L’inscription sur place débutera dès 8 h ...

Un transfert des activités chirurgicales de Chicoutimi à Jonquière

L'ensemble des activités chirurgicales sous anesthésie locale qui étaient effectuées au bloc externe de l'Hôpital de Chicoutimi est maintenant réalisé au bloc opératoire externe de l'Hôpital de Jonquière. La ministre des Affaires municipales et de l'Habituation et ministre responsable de la région, Andrée Laforest, a souligné aujourd'hui que ce ...

Déploiement des premiers bracelets antirapprochements

Le gouvernement du Québec concrétise le projet d'implantation des bracelets antirapprochements (BAR). Les premiers bracelets peuvent être déployés dès aujourd'hui à partir de l'établissement de détention et du palais de justice de Québec. La mise en place de cette nouvelle mesure de lutte contre la violence conjugale et les féminicides dans toutes ...