Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chronique auto avec Benoit Charette

Cinq voitures de performance à faire rêver

durée 10h00
19 décembre 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Claude Poulin
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Claude Poulin

Voir la galerie de photos

En cette période du temps des Fêtes, le chroniqueur Benoit Charette se permet  cette semaine de nous faire saliver en parlant de ces voitures iconiques dont les performances sont de haut calibre.

Il est question ici de la Porsche, de la Ferrari, de la Corvette, de l'Alfa Roméo et de la Lamborghini.

Des marques qui procurent des frissons, en particulier de vitesse, seulement à entendre leur nom.

Écoutez Benoit Charette vous décrire dans cette chronique vidéo comment ces belles sont stupéfiantes et, pour la majorité d'entre nous, seulement accessibles en rêve. Reste qu'il est toujours possible de faire une demande au Père Noël!

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • DG
    Denis Gosselin
    temps Il y a 8 mois
    Super

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...

durée Hier 13h45

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...