Publicité

3 décembre 2021 - 11:00

Il suggère notamment la création d'un Secrétariat aux personnes handicapées

Journée internationale des personnes handicapées : le PLQ propose d'élargir les services offerts

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées, la cheffe de l'opposition officielle, Dominique Anglade et la porte-parole de l'opposition officielle pour les personnes vivant avec un handicap ou avec le spectre de l'autisme, Jennifer Maccarone, présentent deux propositions concrètes afin d'améliorer le quotidien de ces personnes.

La première proposition libérale consiste à créer une carte d'identité avec photo officielle pour les personnes ne détenant pas de permis de conduire. Puisque de nombreuses personnes handicapées ne sont pas titulaires d'un permis de conduire, il arrive que, dans certaines circonstances, celles-ci rencontrent des difficultés à s'identifier.

Le Québec est la seule province à ne pas offrir ce type de carte d'identité personnelle qui serait aussi très utile pour plusieurs aînés.

L'opposition officielle suggère également la création d'un Secrétariat aux personnes handicapées, tel qu'il en existe déjà pour d'autres secteurs (autochtones, jeunesse, relations canadiennes, etc.). En plus de permettre une meilleure coordination des différents services gouvernementaux offerts aux personnes handicapées, une telle entité leur procurerait aussi une voix au Conseil des ministres, une belle avancée pour ces gens.

C'est sous le thème « S'engager à bâtir une société plus inclusive où toutes et tous peuvent développer et mettre à profit leur capacité » que se tient cette année cette journée reconnue par l'Organisation des Nations Unies, depuis 1992. À cet égard, Mme Maccarone profite de l'occasion pour encourager les employeurs à ne pas hésiter à faire appel à des travailleurs handicapés dans le contexte de pénurie de main-d'œuvre actuel.

« Depuis 30 ans, le monde entier souligne, le 3 décembre, la Journée internationale des personnes handicapées, affirme Dominique Anglade. Rappelons-nous combien il est essentiel d'avoir une approche inclusive. Nous devons, encore et toujours, prendre tous les moyens afin d'améliorer les services offerts aux personnes handicapées. »

« C'est en prenant des actions concrètes répondant aux besoins des personnes en situation de handicap que nous arriverons à bâtir des communautés plus inclusives et égalitaires. C'est exactement ce que nous proposons, termine Mme Maccarone. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.