Publicité

24 novembre 2021 - 13:00

Pour qu’ils obtiennent l’indexation annuelle de leurs subventions

Financement des groupes d'alphabétisation : Sylvain Gaudreault interpelle Québec

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le député de Jonquière à l’Assemblée nationale, Sylvain Gaudreault, interpelle le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge et les députés de la CAQ dans la région afin que les groupes populaires d’alphabétisation obtiennent l’indexation annuelle de leurs subventions issues du programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation (PACTE) lors de la mise à jour budgétaire demain.

Le député de Jonquière a récemment rencontré une représentante de ces groupes communautaires, qui sont établis au Saguenay-Lac-Saint-Jean et ailleurs.

Au Québec, 129 groupes populaires en alphabétisation sont reconnus et accrédités par le Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation (PACTE). Ces groupes constituent un réseau autonome et distinct du réseau des centres de services scolaires.

Le budget total consacré à leur financement est de près de 13 millions de dollars, et c’est ce montant que le député souhaite voir indexé.

« En plus de répondre aux besoins d’alphabétisation d’une clientèle adulte, les groupes d’alphabétisation agissent afin d’améliorer concrètement les conditions de vie des personnes qui font appel à leurs services. Malheureusement, vu le manque de ressources, les groupes doivent trop souvent faire des choix déchirants. C’est donc en ce sens que les centres en alphabétisation de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean m’ont rencontré récemment pour me sensibiliser aux enjeux qui les concernent, avec au premier rang la demande d’indexation de leurs subventions, gelées depuis 5 ans. Je demande au ministre des Finances de considérer leurs enjeux lors de la mise à jour budgétaire, et aux députés de la CAQ en région d’appuyer cette demande », a déclaré le député Sylvain Gaudreault.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.