Publicité

22 novembre 2021 - 14:00

Parti Québécois

Sylvain Gaudreault réclame une « assurance pension » pour éviter les drames

Par Mathieu Savard, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le député de Jonquière et porte-parole en matière de travail pour le Parti Québécois, Sylvain Gaudreault, a donné son appui aux travailleurs retraités qui manifestent aujourd’hui devant l’Assemblée nationale, pour la création d’une assurance pour les fonds de pension privés.

Plusieurs retraités québécois ont vu leur rente être amputée de manière importante, parfois plus qu’à moitié, lorsque leur employeur a fait faillite ou s’est placé sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers, selon le Parti Québécois.

« C’est arrivé aux retraités de Nortel, de Papiers White Birch, de Sears Canada et, plus récemment, du Groupe Capitales Médias; dans ce dernier cas, ce sont près de 1200 participants aux régimes qui ont perdu entre 20 et 30 % de leur rente. Je suis un social-démocrate. Je ne peux pas accepter que des travailleurs ayant gagné durement leur vie se retrouvent soudainement et injustement le bec à l’eau. En Ontario, on a remédié à ce problème, et ça fonctionne : en cas de faillite de leur employeur, grâce au Fonds de garantie des prestations de retraite de la province, les personnes ayant cotisé à un régime à prestations déterminées peuvent obtenir des versements mensuels allant jusqu’à 1500 $ », a mentionné Sylvain Gaudreault. 

Le Parti Québécois appuie la création d’une assurance pour les fonds de pension privés depuis plusieurs années et souhaite faire bouger le gouvernement sur cet enjeu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Pour la création d,emploie ont limite les frais la partie patronale a le gros bout du bâton dans ce cas .

    Jean Noël marquis - 2021-11-23 07:38