Publicité

25 octobre 2021 - 15:00 | Mis à jour : 15:01

Saguenay

Daniel Tremblay-Larouche veut s'attaquer à la vitesse dans les quartiers

Par Mathieu Savard, Journaliste

Toutes les réactions 1

Daniel Tremblay-Larouche qui est candidat au poste de conseiller municipal pour le district 2 souhaite faire de la vitesse dans les quartiers son cheval de bataille.

Selon monsieur Tremblay-Larouche, les gens qui habitent près d’un arrêt ou d’un brigadier statique mentionnent que ces moyens ne fonctionnent pas pour réduire la vitesse et le danger dans les quartiers.

Selon le candidat à l’échevinage, l’important c’est de baisser la limite de vitesse : « L’objectif derrière tout ça c’est de ralentir la circulation. Ne passons pas par 4 chemins, le problème c’est qu’ici à Saguenay, nous avons le droit de rouler 50 km/h dans les quartiers. 50 km/h dans les petites rues c’est déjà très vite. Dans les rues plus larges, communicatrices, routes et chemins, le 50 km/h se transforme parfois en 60-70-80 km/h au détriment de la sécurité des gens », a mentionné Daniel Tremblay-Larouche.

Il souligne que le problème de vitesse est présent partout à Saguenay et que la solution doit être portée à la grandeur de la ville afin de changer les habitudes de conduite sur tout le territoire.

« En baissant les limites, nous réglons 95 % du problème et nous augmentons de 15 % à 90 % les chances de survie d’un piéton happé. Pour le 5 % du problème restant, nous le réglerons en temps et lieu, croyez-moi. Moi, tout ce que je veux, c’est que les quartiers retrouvent leur vie de quartier. Je veux voir des jeunes aller au parc en vélos sans avoir peur des autos. Je veux voir des couples marcher ensemble, sans inquiétude. Je veux voir des éducatrices en garderie se promener avec vos petits sans crainte. Je veux voir du monde heureux et qui se sent en sécurité dans leur milieu », a-t-il renchéri.

En rappel, Daniel Tremblay-Larouche est un candidat indépendant dans le district 2 où un nouveau conseiller sera élu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Ligne blanche continue non respectée
    Carrefour giratoire non respecté
    Arrêt stop non respecté
    Passage pietionaire non respecté
    Courtoisie au volant non respectée

    Marcel Gaudreau - 2021-10-26 07:55