Publicité

30 juillet 2021 - 13:00

Informaitons sur le projet

Démarche de consultation citoyenne pour le projet de bioparc à Laterrière

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Toutes les réactions 1

Dans la foulée de l’annonce du projet de bioparc, effectuée en mars dernier, la démarche d’information et de consultation prévue afin de prendre le pouls de la population pour bonifier la proposition de projet est en cours et se déroule en deux volets. 

Le premier s’adresse à toute la population de Saguenay, qui est invitée à se rendre à  batissons.saguenay.ca pour faire part à la Ville de son opinion par rapport au projet par le  biais d’un sondage accessible jusqu’au 20 août prochain.

Sur cette plateforme Web se trouve également de l’information qui permettra à toutes les personnes intéressées de mieux connaître le projet : définition, implication, modification de zonage, pourquoi Laterrière, etc. L’information technique ainsi que les documents réglementaires y sont accessibles. 

Le second est réservé aux résidents situés à proximité du site de Laterrière, notamment ceux habitant à l’intérieur d’un périmètre de 1,5 km du site.

Ces derniers sont ainsi invités à rencontrer des experts et l’équipe de la Ville ainsi qu’à se prononcer quant à leurs préoccupations en lien avec les possibles incidences sur le voisinage, inhérentes à la construction d’un bioparc, mais aussi à proposer des pistes de solution pour guider concrètement la Ville dans sa démarche.

Des rencontres sont prévues les 17 et 18 août prochains. Puisque cette consultation en présentiel est uniquement offerte aux citoyennes et citoyens voisinant le site, elle est accessible sur invitation seulement, des envois postaux ont été récemment effectués à cette fin.

Le citoyen au coeur des décisions

Chacun des commentaires émis par la population sera évalué et des solutions seront envisagées pour la satisfaction de toutes les parties, y compris pour ce qui concerne le volet environnemental.

« Ce sont les éléments recueillis lors de cette consultation qui serviront à influencer les décisions et qui contribueront à bonifier le projet, conformément aux attentes qui nous auront été transmises », indique la Ville par communiqué.

Un rapport sera rendu public à la fin août regroupant d’une part les commentaires du voisinage, d’autre part ceux des citoyennes et citoyens à l’extérieur du périmètre concerné. Ce document identifiera des pistes de solutions concrètes pour chacun des éléments soulevés.

« Nous avons besoin de vous pour faire de votre milieu de vie un endroit agréable tout en construisant et développant notre belle ville, assurant ainsi une croissance économique viable aux générations futures, basée sur les principes de développement durable.  D’ailleurs, considérant les engagements de la Ville à diminuer ses émissions de gaz à effet de serre, ce projet est un premier pas qui nous permettra d’atteindre les objectifs fixés », conclut-on.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Je ne crois pas à vos consultations. Vous avez permis à Gazon Savards sans nous consulter de faire du compost avec tous les déchets venant de partout. Des senteurs nous incommodes terriblement. Ce projet sera là même chose. Pourquoi donner notre opinion alors????.Nos maisons seront très difficile à vendre.Rg-St -Paul et non chemin St-Paul.

    Jean Pagé - 2021-08-05 10:18