Publicité

20 juillet 2021 - 08:00

Transport aérien régional

Ottawa octroie 4 M$ pour la réfection de l'aéroport Saguenay-Bagotville

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

C’est au nom de ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, que le lieutenant du Québec et leader du gouvernement à la Chambre des communes, Pablo Rodriguez, a annoncé une somme de quatre millions de dollars pour réaménager agrandir l’aéroport régional de la Ville de Saguenay.

« L'aéroport Saguenay-Bagotville est essentiel au développement économique et aux familles de la région. Il a été frappé fort par la pandémie et on est là pour le relancer et même améliorer l'accès aérien à la région. On est aussi en train de relancer nos secteurs aériens et aéronautiques, parce que des milliers de bons emplois en dépendent au Québec. On a un plan de relance économique qui mise sur l'innovation et on va être là pour que les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean en profitent », mentionne M. Rodriguez.

L'une des principales portes d'entrée du Saguenay-Lac-Saint-Jean, l'aéroport Saguenay-Bagotville est un outil de développement essentiel pour la région, alors qu'il contribue à sa croissance touristique et à sa connectivité avec les centres urbains et les marchés mondiaux.

« C'est important de protéger nos réseaux régionaux de transport aérien pour les milliers de touristes qui y passent, les milliers de travailleurs que ce secteur emploie et les nombreuses entreprises et communautés qui en dépendent. La connectivité aérienne de toutes les régions est indispensable à une croissance économique saine et inclusive et son soutien fait partie de notre plan pour reconstruire une économie plus forte et plus résiliente », ajoute Mme Joly par communiqué.

Avant la pandémie, cet aéroport régional était le plus actif au Canada en termes de vols vers les destinations soleil et pouvait compter jusqu'à 20 liaisons quotidiennes avec la métropole québécoise.

Cet appui financier d’Ottawa non remboursable, à travers L'Initiative de transport aérien régional (ITAR), permettra donc d'améliorer les installations aéroportuaires et d'acquérir les équipements spécialisés nécessaires à l'amélioration des espaces communs de l'aéroport régional, tout en menant à la création de 38 emplois.

Cela pourrait ainsi assurer la poursuite des liaisons aériennes existantes, tout en s'adaptant aux nouvelles réalités et exigences post-COVID-19.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.