Publicité

10 juin 2021 - 10:31 | Mis à jour : 10:38

Le premier ministre a choisi d’alimenter le Québec-bashing selon les députés bloquistes de la région

Attentat de London : Alexis Brunelle-Duceppe dénonce les propos de Justin Trudeau

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le député bloquiste de Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe, condamne sévèrement l’amalgame qu’a fait Justin Trudeau entre l’attentat de London et la Loi 21 sur la laïcité.

De son côté, le député de Jonquière, Mario Simard, dit souhaiter que le premier ministre finisse par comprendre les Québécois.

Alors qu’un attentat a coûté la vie à quatre personnes de confession musulmane à London en Ontario, le premier ministre a choisi d’alimenter le Québec-bashing, estiment les deux députés.

Profitant de la période de questions à la Chambre des communes, le député de Lac-Saint-Jean n’a pas ménagé ses mots.

« Le premier ministre doit éviter toute forme d’amalgames. C’est tout simplement irresponsable dans le contexte actuel de blâmer la loi 21 pour les événements absolument terribles qui se sont produits récemment. Alors que nous avons la responsabilité de nous serrer les coudes, le premier ministre… et d’autres politiciens d’autres partis… veulent pointer du doigt…! Ce n’est pas comme ça qu’on exprime notre solidarité. Ce n’est pas comme ça qu’on panse nos plaies. Ce n’est pas comme ça qu’on se rapproche », a lancé Alexis Brunelle-Duceppe, exigeant par la même occasion que le premier ministre se rétracte.

Fidèle à ses habitudes, le premier ministre n’a pas offert de véritable réponse à l’élu bloquiste.

Le député de Jonquière rappelle pour sa part que le modèle de société choisi par le Québec est légitime et qu’il n’appartient pas au gouvernement fédéral de financer la contestation de la loi 21 devant les tribunaux.

« La majorité de la population québécoise croit que la meilleure façon de protéger toutes les religions, c’est que l’État n’en ait aucune. La laïcité, ça contribue à la cohésion sociale et à un meilleur vivrés ensemble pour tous. Quoi qu’en pense Justin Trudeau, laisser entendre que la loi 21 alimente l’intolérance et l’islamophobie et inviter les gens à la contester est ignorant et contre-productif. J’espère qu’il reculera et finira par accepter que ce que le Québec choisit, ça ne concerne que le Québec », explique Mario Simard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.