Publicité

30 avril 2021 - 15:00

Des voix s'élèvent pour plus de restrictions

Justin Trudeau défend sa gestion des frontières

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Le premier ministre Justin Trudeau était en conférence de presse vendredi après une 30e rencontre avec les premiers ministres des provinces. Ce dernier a défendu la gestion actuelle des frontières canadiennes, malgré des demandes d’actions plus sévères faites notamment par le premier ministre de l’Ontario Doug Ford.

La province a d'ailleurs demandé à Ottawa la suspension de l'entrée des étudiants étrangers sur son territoire.  Le premier ministre se dit prêt à travailler dans cette voie avec l’Ontario, mais il précise qu’aucun autre premier ministre provincial n’a amorcé une telle demande. 

De nombreuses voix se sont aussi élevées pour demander au premier ministre d'instaurer des jours obligatoires en hôtel pour les voyageurs rentrant au pays par voie terrestre. Actuellement, cette mesure s'applique seulement aux voyageurs arrivant au Canada par voie aérienne.

Selon le premier ministre, les mesures établies aux États-Unis prévenaient la nécessité de l'ajout de cette mesure. 

Ottawa rappelle que le nombre de personnes qui traversent par les États-Unis a grandement été restreint et limité aux voyageurs essentiels. Les importations au pays seraient également une source peu importante de transmission du virus, indique Justin Trudeau.

Malgré l’arrivée du variant indien au Canada qui continue d'inquiéter, les experts de la santé publique fédérale précisent que la transmission communautaire reste le vecteur de propagation principal de la COVID-19 au pays.

Situation épidémiologique 
La Dre Theresa Tam et le Dr Howard Njoo ont également indiqué que le nombre de cas tend à diminuer au pays. Cela dit, l'augmentation des cas graves de COVID-19 inquiète. En effet, on dénombre 1400 personnes aux soins intensifs dans tout le pays. 

La Dre Tam a rappelé que la COVID-19 affecte de plus en plus de personnes jeunes. Le variant B117, le variant le plus répandu au pays présentement est également plus dangereux que les virus antérieurs. Cela dit, les vaccins répondraient bien à la transmission de ce variant selon la Dre Tam. Tous les autres variants de la COVID-19 qui arriveront au Canada risquent aussi d'être beaucoup plus transmissibles, indique Dre Tam. 

Vaccination
Avec plusieurs provinces, dont le Québec, qui amorcent la vaccination à l’ensemble de la population, Justin Trudeau réitère qu'au mois de septembre, tous les Canadiens qui voudront être vaccinés pourront l’être.

« Aussitôt que c’est votre tour, je vous encourage à prendre votre dose de vaccin », de dire le premier ministre. 

Ce dernier a également critiqué la manifestation prévue à Montréal samedi. Il évoque que les manifestations contribuent au prolongement des mesures sanitaires puisque les gens se mettent en danger et peuvent accentuer la propagation de la COVID-19. Rappelons que des rendez-vous pour la vaccination prévus samedi au Stade olympique ont été modifiés en raison de la démonstration. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.