Publicité

7 avril 2021 - 11:30

« C’est évident qu’il y a une acceptabilité sociale dans la région pour le projet. »

Richard Martel se réjouit de l’appui de Saguenay dans le dossier de GNL Québec

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le député conservateur de Chicoutimi—Le Fjord, Richard Martel, se réjouit de la résolution adoptée au conseil de ville de Saguenay concernant le projet de GNL Québec.

« C’est évident qu’il y a une acceptabilité sociale dans la région pour le projet. À la suite du rapport du BAPE, c’est à l’entreprise de faire la démonstration qu’elle rencontre les conditions mises en place par le ministre provincial de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, Benoît Charette. Je vais continuer à soutenir GNL Québec dans ses démarches pour faire cette démonstration », a fait savoir M. Martel par voie de communiqué.

« Comme député de Chicoutimi—Le Fjord, c’est important de bien représenter et d’agir pour notre région. C’est ce que je continue à faire. Malheureusement, les deux députés du Bloc du Saguenay–Lac-Saint-Jean doivent défendre la position montréalaise de M. Blanchet et du Bloc québécois », termine Richard Martel.

À lire également :

Appui de Saguenay au projet GNL : inutile et incohérent, selon la Coalition Fjord

60 groupes et tous les partis d’opposition demandent le rejet immédiat du projet de GNL 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.