Publicité

5 mars 2021 - 11:00 | Mis à jour : 11:07

Ils priorisent par ailleurs des investissements dans les infrastructures et le réseau routier

Élection municipale : les Saguenéens tentés par un changement à la mairie, indique un sondage

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Près de la moitié des Saguenéens (44 %) penchent actuellement en faveur du changement en vue de la prochaine élection municipale qui se tiendra à Saguenay en novembre prochain, alors que le quart (22 %) privilégient la continuité et un autre quart (23 %) disent vouloir un peu des deux, à la fois du changement et de la continuité.

C’est ce qu’indique un sondage de la firme Segma Recherche pour le compte de CKAJ et dont Néomédia a obtenu copie.

Le président de Segma, Raynald Harvey, précise que c'est dans l'arrondissement de Chicoutimi que l'option du changement compte le moins d'adeptes (40 %) et où on retrouve le plus grand nombre d'indécis sur cette question. La volonté de renouveler le Conseil rallie environ la moitié des Jonquiérois (46 %) et des Baieriverains (51 %).

Ces résultats contrastent avec le niveau de satisfaction relativement élevé à l'égard du travail de Josée Néron (voir le lien en bas).

Priorité aux infrastructures et au réseau routier

Parmi une liste de cinq grandes orientations possibles pour leur ville, les Saguenéens priorisent par ailleurs très clairement le réinvestissement dans les infrastructures d'aqueduc et d'égouts, ainsi que le réseau routier (40 % au cumul du 1er et 2e choix des répondants).

Les autres priorités sont de « limiter le plus possible les hausses de taxes » (21 %), « favoriser la réalisation de grands projets de développement économique » (20 %) et « améliorer les services aux citoyens, dont les parcs, bibliothèques et parcs » (12 %).

La mise à niveau des équipements dont la construction d'un nouvel amphithéâtre à Chicoutimi arrive loin derrière à 6 %.

Fait à noter : les partisans de la continuité et ceux qui se déclarent « assez satisfaits » du travail de la mairesse Néron sont proportionnellement plus nombreux à prioriser le réinvestissement dans les infrastructures et le réseau routier.

Contrôle des taxes

Les 65 ans et plus et les gens plus faiblement scolarisés privilégient plus souvent le contrôle des taxes. Cette priorité est particulièrement populaire à La Baie.

M. Harvey termine en mentionnant que les partisans du gel des taxes et du développement économique sont plus souvent des gens de 35 à 54 ans, de jeunes familles, des propriétaires et des répondants insatisfaits du travail de Josée Néron.

Le sondage Segma a été réalisé auprès de 516 Saguenéens du 23 au 25 février, sa marge d'erreur est de ± 4,3 % selon un intervalle de confiance de 95 %.

À lire également :

La mémoire collective des locataires appauvris s’en souviendra le jour du scrutin municipal

59 % des citoyens de Saguenay satisfaits du travail de Josée Néron, selon un sondage

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.