Publicité

8 janvier 2021 - 11:00

Les députés Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe estiment que les critiques du gouvernement Trudeau sont injustifiées

Vaccin : Québec est plus efficace qu’Ottawa selon le Bloc Québécois

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, ainsi que les députés Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe, se disent inquiets de la prétention du gouvernement libéral de Justin Trudeau à l’effet que Québec ne ferait pas une utilisation adéquate des vaccins livrés par Ottawa.

Ils estiment plutôt ces critiques injustifiées et invitent le gouvernement à d’abord assumer ses propres responsabilités.

Le litige s’est accentué à la suite d’une publication du libéral Pablo Rodriguez qui s’en prenait à la stratégie québécoise de vaccination, après la conférence de presse du premier ministre François Legault. Le leader parlementaire du gouvernement laissait entendre que « près de 50 000 doses de vaccin dorment dans des congélateurs au Québec. C’est plus de la moitié des doses livrées ».

Selon le Bloc Québécois, cette critique n’a tout simplement pas lieu d’être.

« Il est difficilement acceptable que le premier ministre du Canada se permette ainsi de critiquer les stratégies de vaccination du Québec et des provinces alors que seulement 1 % des vaccins attendus ont été livrés, selon l’Institut de la santé publique du Québec », explique le chef du Bloc Québécois.

Cadence de vaccination

Dans les faits, plusieurs facteurs déterminent la cadence de vaccination et il n’y a rien d’anormal dans les circonstances.

« Le Québec a toujours été très efficace dans les déploiements de vaccination massive, mais il faut roder la machine, former le personnel, bien entreposer et transporter ces vaccins dans des conditions très particulières. Mais surtout, il faut les recevoir pour pouvoir les administrer », ajoute Mario Simard, député de Jonquière.

Aujourd’hui, personne ne s’inquiète de la capacité du Québec à fournir les services, pas même le responsable fédéral de la distribution des vaccins, le major général Dany Fortin, qui a calmement affirmé que tout rentrerait dans l’ordre quand de plus grandes quantités de doses seront acheminées.

De surcroît, François Legault, son ministre de la Santé, Christian Dubé, et son directeur de la santé publique, Horacio Arruda, ont tous affirmé mercredi dernier que la capacité de vaccination est de 4 fois supérieures à ce qui est fait actuellement.

Le premier ministre a même dit que les doses que le Québec recevra d’ici la fin janvier pourraient être administrées en une semaine.

Finalement, le Bloc Québécois considère que le Québec n’a aucune leçon à recevoir du fédéral qui fait piètre figure dans sa gestion de la pandémie.

« Le premier ministre Trudeau doit cesser de dénigrer le Québec et les provinces. Il doit reconnaître qu’elles sont les mieux qualifiées et accélérer la livraison des vaccins », conclut Alexis Brunelle-Duceppe, député de Lac-Saint-Jean. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.