Publicité

19 octobre 2020 - 10:00

Le Bloc Québécois prépare un plan de relance spécifique pour ce secteur d'activité

Relance de l’industrie forestière : les députés bloquistes constatent l’inquiétude des travailleurs

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Alors que l’industrie forestière est lourdement affectée par la crise sanitaire, Alexis Brunelle-Duceppe, député de Lac-Saint-Jean, était accompagné de Mario Simard, porte-parole du Bloc Québécois pour les ressources naturelles, pour une rencontre virtuelle avec les représentants nationaux et locaux d’Unifor.

Ils en ont profité pour présenter la vision du parti quant au rôle de l’industrie forestière dans la relance économique.

Lors de cette rencontre, les élus bloquistes ont pu constater l’impact de la pandémie sur l’industrie.

« On est face à une situation sans précédent! C’est évident qu’il y a de l’inquiétude pour les travailleurs qui voient leur industrie à bout de souffle à cause de la pandémie alors qu’elle doit se relever d’un conflit commercial », indique Alexis Brunelle-Duceppe en référence au conflit sur le bois d’œuvre avec les États-Unis.

Rappelons d’ailleurs que Washington a finalement décidé de faire appel de la décision de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) qui donnait raison au Canada dans ce dossier.

Part importante

Pour les députés de la formation souverainiste, une part importante du plan de relance économique devra être dédiée au secteur forestier.

« Pour les travailleurs de l’industrie, notre message est clair : on va se battre pour vous », martèle le député de Lac-Saint-Jean. À cet effet, depuis plusieurs mois, le Bloc Québécois prépare un plan de relance spécifique pour l’industrie forestière. « Le secteur forestier est le plus prometteur en matière de lutte aux changements climatiques. Si le gouvernement fédéral est sérieux lorsqu’il parle d’une relance verte, il devra nécessairement venir voir ce qui se passe au Québec », soutient Mario Simard qui déplore l’iniquité par rapport au soutien offert aux énergies fossiles dans l’Ouest.

« On a documenté la situation et le potentiel de notre forêt est incroyable! En offrant un meilleur soutien à l’industrie, on pourrait facilement créer plus de 16 000 nouveaux emplois de qualité, répartis dans toutes les régions du Québec », poursuit le porte-parole aux ressources naturelles.

Finalement, la présentation du plan de relance forestier du Bloc Québécois devait se faire cet automne, mais a été reportée à une date ultérieure en raison de la COVID-19.

Rappelons que le secteur forestier représente environ 60 000 emplois au Québec présentement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.