Publicité

15 octobre 2020 - 12:18

Tensions au conseil municipal d’Alma

« Ce que j’ai dit n’avait rien de colérique, déplacé ou irrespectueux », affirme Marc Asselin

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le maire d’Alma, Marc Asselin, a indiqué ce matin lors d’un point de presse qu’il donnera désormais davantage la chance à ses interlocuteurs de s’exprimer, y compris les conseillers, mais il s’est défendu d’avoir un caractère trop bouillant et d’avoir tenu des propos désobligeants dernièrement.

M. Asselin, qui réagissait pour la première fois depuis quelques jours à la sortie publique du conseiller Olivier Larouche en rencontrant les médias à l’hôtel de ville, s’est décrit comme volubile, passionné et intense, avant d’ajouter que malgré un travail difficile, il réussit à contrôler son stress.

« Ce que j’ai dit n’avait rien de colérique, déplacé ou irrespectueux, a déclaré le maire Asselin lors de ce point de presse retransmis en direct par NousTV Alma, durant lequel il n’y a eu aucune question. J’ai à cœur les dossiers de la ville et j’ai les défauts de mes qualités comme on dit. Mais ma porte est toujours ouverte. »

Le maire a précisé que tous les conseillers municipaux ont participé hier soir à une réunion plénière, avec portes fermées, pour faire le point sur des frustrations, des regrets ou des manques de respect.

Tous se sont exprimés ajoute M. Asselin, lors de trois tours de tables, pour finalement arriver au constat qu’il faut des correctifs et proposer des améliorations.

Défaillances

« On a noté beaucoup de défaillances qu’on avait au niveau surtout du protocole et du respect qu’on doit avoir dans le statut que nous avons et qui nous est prêté par les citoyens d’Alma, a déclaré le maire, sans préciser davantage. Mais on a fait un travail excellent durant cette rencontre et tout le monde était heureux. On aurait peut-être dû le faire avant. »

Marc Asselin a aussi laissé entendre que la crise sanitaire actuelle, qui force les rencontres à distance, pourrait être en cause dans la détérioration des relations entre les élus qui a été évoquée par le conseiller Larouche.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.