Publicité

8 juillet 2020 - 13:59 | Mis à jour : 14:02

Les bureaux de Chicoutimi, Alma, Dolbeau-Mistassini et Roberval sont toujours fermés

Réouverture des bureaux de Service Canada : les députés bloquistes reviennent à la charge

Par Salle des nouvelles

Les députés Mario Simard (Jonquière) et Alexis Brunelle-Duceppe (Lac-Saint-Jean) se disent abasourdis que le gouvernement fédéral ne rouvre pas les bureaux de Service Canada en région.

Alors que le Saguenay–Lac-Saint-Jean ne compte plus que quelques cas actifs, c’est pourtant les bureaux de Montréal Centre-ville, de La Cité-Limoilou et de Gatineau qui seront ouverts aujourd’hui.

Les bureaux de Chicoutimi, Alma, Dolbeau-Mistassini et Roberval n’ont quant à eux aucune date de réouverture prévue.

La situation irrite grandement les députés bloquistes de la région, qui dénoncent pour une troisième fois l’improvisation du gouvernement fédéral dans ce dossier.

En effet, Service Canada est pratiquement le seul service gouvernemental qui demeure fermé, même si les programmes d’urgence sont en grande partie administrés par lui.

Sérieux problèmes pour les citoyens

Alexis Brunelle-Duceppe, député de Lac-Saint-Jean, a dénoncé la situation, qui cause des problèmes sérieux à de nombreux citoyens.

« De mon côté, le territoire est gigantesque, et on a trois bureaux de Service Canada. Voulez-vous bien m’expliquer comment ça se fait qu’aucun de ces bureaux-là ne puisse être ouvert alors que la pandémie nous touche beaucoup moins? S’il y a une bonne raison, qu’on nous la fournisse, mais pour l’instant cette décision est révoltante, car tous les jours des gens viennent et nous devons leur expliquer que c’est fermé », a déclaré le bloquiste.

Mario Simard, député de Jonquière, a quant à lui souligné que la décision de priver les régions de services était vide de sens et possiblement partisane.

« Cette décision est d’une vacuité intellectuelle sans précédent. En fait, c’est si incompréhensible qu’on se demande s’il ne s’agit pas de récompenser des circonscriptions qui ont voté pour eux, parce que curieusement, ça tombe dans les leurs », a fait remarquer l’élu indépendantiste.

Quotidiennement, les députés du Bloc Québécois reçoivent des appels de citoyens incapables d’obtenir du soutien de Service Canada, malgré les nombreuses heures passées à tenter de les joindre par téléphone.

De plus, alors que beaucoup de personnes ne sont pas à l’aise avec l’utilisation d’Internet, certains n’y ont tout simplement pas accès.

Les deux députés exigent à nouveau une réouverture complète des bureaux situés sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean, à Chicoutimi, Alma, Dolbeau-Mistassini et Roberval.

Ottawa doit assurer un service d’accompagnement en personne pour que la population puisse avoir accès à l’aide qu’elle est en droit de recevoir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.