Publicité
5 mars 2020 - 16:28

GNL Québec perd un gros investisseur : « Le gaz naturel n'a pas d'avenir » - Manon Massé

Par Salle des nouvelles

« Si le projet de gazoduc Énergie Saguenay était si bon pour l'environnement et si rentable, les investisseurs se marcheraient dessus pour y mettre leur argent », a déclaré la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, après avoir appris que GNL a perdu son plus important bailleur de fonds, mettant ainsi en péril le projet.

Ça fait longtemps que Québec solidaire affirme que GNL Québec est un mauvais projet écologique et économique.

Au Québec comme ailleurs, l'industrie des hydrocarbures n'a pas d'avenir dans le 21e siècle.

« Il y a une explosion de l'offre en matière de gaz naturel : ça ne prend pas un docteur en économie pour comprendre que c'est un projet voué à l'échec. C'est un investissement risqué et la seule façon que ce projet soit rentable dans les conditions actuelles c'est avec de l'argent du gouvernement, notre argent. Ce n'est pas la job du gouvernement de financer des canards boiteux pour que des actionnaires fassent la piastre. Au final, c'est une industrie qui va mourir même si des gouvernements comme celui de M. Legault tentent de lui donner en vain un second souffle », rappelle Mme Massé.

Pour Ruba Ghazal, responsable en matière d'environnement pour Québec solidaire, c'est aussi une autre preuve que lorsque les communautés autochtones, les étudiants et les citoyens engagés se mobilisent, on peut gagner contre les grands pollueurs et leurs investisseurs ultra-riches.

« Il reste du chemin à parcourir pour mettre fin à ce projet qui va nuire à nos efforts de réductions des gaz à effet de serre et pour le remplacer par des initiatives structurantes pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les promoteurs de GNL vont tout faire pour convaincre le gouvernement de mettre notre argent public dans leur projet. Il faut maintenant redoubler d'ardeur avec la mobilisation citoyenne pour que le gouvernement entende raison », de dire Mme Ghazal.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.