Publicité
27 novembre 2019 - 16:06

Élection partielle à Jonquière : Gilles Tremblay se dit mobilisé pour du développement

Par Salle des nouvelles

Gilles Tremblay, candidat de l’ERD à l’élection partielle dans le district #1, rappelle qu’il veut travailler à une vision constructive de développement pour l’arrondissement Jonquière, en collaboration avec les partenaires du milieu.

« J’ai trop entendu de discours défaitistes dans les dernières années concernant ma communauté d’appartenance et notre centre-ville. Mon pari c’est qu’en nous retroussant les manches et en utilisant tous les outils à notre disposition, nous mettrons en place des mesures attrayantes pour Jonquière », a affirmé M. Tremblay.

Le candidat de l’ERD croit qu’il faut miser sur les forces en présence pour construire l’avenir.

« Le projet de la place Nikitoutagan et du parc de la Rivière-aux-Sables est un de ces véhicules de développement économique et social capables de rassembler. Pour que ce projet donne les résultats escomptés, nous devons travailler en amont à ramener du monde au centre-ville. Les efforts sont là, ils devront être mis en valeur. Ensemble, nous avons toutes les compétences et les innovations à notre portée pour donner le goût aux investisseurs de venir s’établir chez nous, pour rêver Jonquière, dynamique et stimulante », a déclaré le candidat.

En terminant, Gilles Tremblay invite les citoyens de l’arrondissement à encourager le commerce local à l’approche des fêtes : « C’est une belle occasion d’investir nos commerces de proximité et de tous se sentir concernés par le développement économique de notre ville. »

Rappelons que Gilles Tremblay est titulaire d’un baccalauréat en administration et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA). Il a œuvré pendant 20 ans chez Rio Tinto où il a occupé diverses fonctions, principalement dans le domaine de la gestion d’entretien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.