Publicité
27 novembre 2019 - 12:59

Assermentation de Richard Martel à la 43e législature du parlement canadien

Par Salle des nouvelles

Richard Martel s’est fait assermenter hier à titre de député fédéral de Chicoutimi—Le Fjord confirmant ainsi sa réélection et son nouveau mandat dans la 43e législature du parlement canadien.

« Merci aux citoyens de Chicoutimi—Le Fjord pour leur confiance. C’est un honneur pour moi de les représenter et j’ai bien hâte d’entamer ce second mandat qui, je l’espère, sera à la hauteur de leurs attentes. Je le débute avec autant d’énergie que j’en avais lors du premier. Je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour amener le maximum dans notre circonscription », a fait savoir monsieur Martel.

Parmi les dossiers importants sur lesquels le député réélu compte travailler, il y a entre autres :

• Le développement des grands projets économiques;

• La protection des emplois forestiers;

• Les compensations aux producteurs et transformateurs laitiers;

• La voie ferroviaire d’accès direct au port de Grande-Anse;

• La réfection du tarmac de l’aéroport de Bagotville;

• La flotte potentielle de drones militaires à Bagotville;

• La capture d’un flétan de l’Atlantique en période de pêche blanche sur le Fjord du Saguenay.

« Nous avons beaucoup de dossiers importants sur lesquels nous allons continuer à travailler. Cependant, ma priorité sera toujours le service au citoyen. D’ailleurs, j’invite les gens à nous contacter pour tous dossiers fédéraux avec lesquels ils auraient besoin d’aide. Que ce soit pour des dossiers de pension de vieillesse, d’assurance chômage, d’immigration… nous sommes là pour les citoyens de Chicoutimi—Le Fjord », a fait savoir monsieur Martel.

Le bureau du député est situé au 320 rue Sainte-Anne suite 101 à Chicoutimi, et les gens peuvent communiquer avec l’équipe de monsieur Martel par courriel à [email protected] ou par téléphone au 418-698-5648.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.