Publicité
21 novembre 2019 - 15:02

Sylvain Gaudreault réitère son appui au projet de coop d’habitation à Kénogami

Par Salle des nouvelles

Constatant les besoins en logement social dans le secteur de Kénogami, le député de Jonquière à l'Assemblée nationale, Sylvain Gaudreault, réitère son appui au projet de coopérative d'habitation la Solidarité.

« J'ai pris un engagement public en campagne électorale en 2014, engagement que j'ai déjà réitéré en janvier 2017. En cohérence avec ces prises de position passées, j'appuie toujours le projet en novembre 2019 », a déclaré le député.

Les données issues du portrait du secteur Kénogami, publiées par le Centre intégré de santé et des services sociaux (CIUSSS) dans la Caractérisation des communautés du Saguenay-Lac-Saint-Jean (https://santesaglac.gouv.qc.ca/documentation/sante-publique/caracterisation-des-communautes/ ), démontrent le besoin de s'assurer que les résidents du secteur de Kénogami aient accès à des logements sociaux et subventionnés: le revenu annuel moyen à Kénogami est de 23 484 $ alors que, pour l'ensemble de la ville de Saguenay, celui-ci est de 29 819 $.

Sylvain Gaudreault a pris bonne note que la ville de Saguenay s'est dotée d'un comité de concertation sur le logement social et l'accès à l'habitation, dont Loge m'entraide, l'OMH et les propriétaires de logements privés font partie, et qui a comme mandat, notamment, de planifier des développements futurs dans ce domaine.

Ces efforts concertés doivent pouvoir doter le secteur de Kénogami d’unités de logement de qualité et de programmes adaptés pour le mieux-être des personnes les plus vulnérables.

« Il y a plusieurs terrains vacants et bâtiments nécessitant des rénovations majeures dans le secteur de Kénogami. Je crois qu'il est possible d'y développer des unités de logements sociaux et je veux assurer les promoteurs de ces projets qu'ils auront mon appui pour les faire cheminer auprès du gouvernement du Québec lorsqu'ils y seront déposés », a conclu le député.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.