Publicité
18 mai 2019 - 10:44

Levée des tarifs sur l’aluminium : une nouvelle attendue depuis des mois souligne Karine Trudel

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement canadien a annoncé hier la conclusion d’une entente avec les États-Unis concernant la levée des tarifs sur l’aluminium et l’acier qui avaient été imposés par l’administration Trump aux entreprises canadiennes.

La députée de Jonquière et porte-parole adjointe du Nouveau Parti démocratique (NPD) en matière de Commerce international, Karine Trudel, a réagi positivement à cette nouvelle que la région attendait depuis plusieurs mois.

« Aujourd’hui, on accueille avec soulagement la conclusion de cet épisode malheureux pour le commerce entre nos deux pays. Ayant travaillé avec acharnement aux côtés de ma collègue Tracey Ramsey, porte-parole du NPD en matière de Commerce international, pour faire lever ces tarifs injustifiés, je crois que ce dénouement démontre que la mobilisation porte ses fruits lorsque tout le monde va dans le même sens. Je pense entre autres aux travailleurs et travailleuses, aux entreprises productrices, aux PME et aux élus locaux qui ont tous été présents pour défendre notre région », a déclaré Mme Trudel.

Imposés depuis juin 2018 par l’administration Trump, les tarifs de 25 % sur l’acier et de 10 % sur l’aluminium avaient été mis en place en invoquant la section 232 du Trade Extension Act américain concernant la sécurité nationale. Dénonçant sans réserve ces tarifs, Mme Trudel a été très active en Chambre des communes et en coulisses pour représenter la réalité québécoise et l’importance du secteur de l’aluminium pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La députée tient néanmoins à souligner que la vigilance sera de mise, d’abord concernant les contre-mesures appliquées par le gouvernement et la façon dont l’argent qui a été prélevé sera redistribué aux entreprises locales.

Ensuite, une section de l’entente stipule que les niveaux historiques pourraient être pris en compte si des hausses subites d’exportation se produisaient. Les détails de ce point devront également être approfondis dans le futur.

« Maintenant qu’un chapitre semble en voie de se terminer, on peut passer à la suite des choses tout en gardant l’œil ouvert pour que toutes les sommes qui ont été prélevées par le gouvernement canadien lorsqu’il a imposé ces mesures de représailles soient redistribuées pour compenser les PME et les producteurs d’ici. Nous devrons également surveiller les détails ultérieurs pour s’assurer que notre région sorte gagnante. Nous espérons que les réponses du gouvernement sur ces points seront satisfaisantes et que l’argent sera retourné le plus vite possible dans nos communautés qui ont été touchées par ces tarifs », conclut Mme Trudel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.