Publicité
13 mars 2019 - 14:40

Karine Trudel et les étudiants du Cégep de Jonquière parlent politique

Par Salle des nouvelles

La députée Karine Trudel et l’Association générale des étudiants et étudiantes du Cégep de Jonquière (AGEECJ) se sont associées ce midi lors d’une activité de café-discussion ouverte à tous les jeunes fréquentant le Cégep de Jonquière.

Lors de cette activité, des discussions ouvertes et enrichissantes portant sur la politique fédérale auront permis aux jeunes de s’exprimer sur les enjeux et priorités qui leur tiennent à cœur.

« Lors d’une visite au Cégep en novembre dernier, nous avions discuté de la possibilité de tenir une telle rencontre et avec le soutien de l’AGEECJ, je suis très heureuse de la participation et des discussions que nous avons eues aujourd’hui », a souligné la députée de Jonquière Karine Trudel.

« Il faut souligner que de plus en plus, les mouvements politiques évoluent rapidement et que les jeunes sont une partie intégrante de ces changements. Or, les lieux d’expression et les canaux de communication entre jeunes et élus sont souvent peu nombreux. L’objectif de l’activité d’aujourd’hui était de pallier à ce déficit. »

Durant un peu plus d’une heure, les étudiants et étudiantes auront eu l’occasion d’échanger avec la députée sur plusieurs thèmes touchant la politique fédérale, comme l’environnement, la politique internationale ou encore les institutions démocratiques. Plusieurs constats ont pu se dégager, notamment sur l’importance de s’attaquer aux changements climatiques et sur le fait qu’il est nécessaire de combattre le cynisme et les promesses brisées en politique.

Pour leur part, les responsables de l’AGEECJ se sont dit très satisfaits du déroulement et du concept, tous en soulignant la bonne participation étudiante et l’engouement que l’activité a suscité.

« L’activité de ce midi a démontré qu’il existe un intérêt pour des forums de discussion consacrés aux jeunes et à la politique. Ce premier exercice avec Mme Trudel nous a permis de bien établir les bases de ce genre de café-rencontre qui seront assurément répétées avec des élus d’autres paliers de gouvernement », a commenté Simon Carmichael, coordonnateur aux affaires sociopolitiques pour l’AGEECJ.

« Nous invitons donc les étudiants et étudiantes à surveiller nos prochaines activités et à s’impliquer. Notre voix compte : il nous appartient de la faire entendre! »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.