Publicité
6 mars 2019 - 08:59

Richard Hébert dépose un mémoire sur la connectivité Internet et cellulaire comme moteur économique régional

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre des consultations prébudgétaires, le député Richard Hébert a déposé un mémoire portant sur la connectivité Internet et cellulaire comme moteur économique régional auprès du ministre des Finances, Bill Morneau, de la ministre du Développement économique rural, Bernadette Jordan, et du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains.

« Plusieurs citoyens de ma circonscription de Lac-Saint-Jean et des localités rurales du pays m’ont transmis leurs inquiétudes par rapport aux faiblesses du réseau Internet et cellulaire de leur communauté, souligne M. Hébert. Tout en représentant un risque pour la sécurité de nos citoyens, notamment sur les routes régionales, l’insuffisance de la couverture représente un obstacle au développement et à la consolidation économiques des petites et moyennes entreprises, particulièrement importantes pour la croissance des régions du pays. »

Ce mémoire vise à mettre en exergue la problématique de la pénétration et certaines pistes de solutions qui pourraient permettre de pallier cet obstacle important au développement des collectivités.

M. Hébert rappelle qu'en 2018, 340 000 familles québécoises n’avaient toujours pas accès à une connexion correspondant aux critères du CRTC.

Constatant les nombreuses déficiences de la couverture, le député Hébert souhaite sensibiliser à nouveau les ministères précédemment mentionnés afin de prioriser cet enjeu dans le prochain budget qui sera annoncé le 19 mars.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.