Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 septembre 2018 - 10:59

Mireille Jean dévoile ses engagements économiques et technologiques

Par Salle des nouvelles

La candidate du Parti québécois dans Chicoutimi, Mireille Jean, vient de dévoiler ses engagements économiques et technologiques.

« Pour mon prochain mandat, je m’engage à faire plus! Mon expérience de femme d’affaires et mon passé en haute technologie seront mis au service de la population de Chicoutimi », souligne la députée sortante.

À un peu moins de deux semaines du jour du scrutin, voici qu’elle entend défendre pour les quatre prochaines années.

1) Délais de paiement

« Je ne manque pas de projet ni d’imagination que j’entends mettre au service de nos PME chicoutimiennes. Je commencerai par m’attaquer au sérieux problème du délai de paiement inacceptable souvent imposé par la grande entreprise. Trop souvent, les PME doivent attendre plusieurs semaines, parfois plusieurs mois, voire même des années avant de recevoir leur dû. Pour mon prochain mandat, je m’engage à faire adopter un projet de loi limitant à 30 jours les délais de paiement de la grande entreprise envers les PME. »

2) Projet numérique manufacturier

Dans la sphère de la haute technologie, la candidate du Parti Québécois dans Chicoutimi parle d’un projet numérique créateur de richesse pour les manufacturiers.

« Je propose un chantier qui permettra de la numérisation des produits québécois traditionnels. J’organiserai des séances d’idéation où seront présents les manufacturiers, les experts en technologie numérique et en propriété intellectuelle. Le manufacturier comptera ainsi sur un produit "intelligent" qui le distinguera de la compétition et permettra à l’entreprise d’augmenter ses ventes tant localement qu’à l’international. Pour mon prochain mandat, je m’engage à proposer un projet numérique manufacturier, créateur de richesse. »

3) Projet en intelligence artificielle

Toujours en haute technologie, Mireille Jean considère que la montée du nouveau secteur de l’intelligence artificielle ouvre des possibilités exceptionnelles de développement et d’innovation. Elle entend faire émerger des projets en intelligence artificielle ici à Chicoutimi, qui permettront à nos scientifiques et à nos acteurs socio-économiques de participer au développement de ce secteur annonciateur d’importantes retombées scientifiques et économiques.

« Durant ma carrière et surtout au cours de mes trois années à la tête du Réseau photonique du Québec, j’ai développé un solide réseau de contacts dans les milieux scientifiques québécois. J’entends mettre à profit ce réseau et faciliter la participation des talents scientifiques chicoutimiens aux projets d’intelligence artificielle, affirme la candidate du Parti Québécois dans Chicoutimi. Pour mon prochain mandat, je m’engage à faire émerger un projet en intelligence artificielle à Chicoutimi. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.