Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 mai 2018 - 14:28

Une initiative des 3 députés

Concertation régionale : le suivi assuré par une trentaine d’acteurs régionaux

Les députés Mireille Jean de Chicoutimi, Sylvain Gaudreault de Jonquière et Alexandre Cloutier de Lac-Saint-Jean annoncent qu’une rencontre de suivi de leur initiative en vue de définir une plate-forme de concertation régionale aura lieu le mercredi 23 mai à l’Université du Québec à Chicoutimi.

Suite à la première rencontre que les trois députés ont initiée le 28 février dernier à Alma, cette réunion vise la création d’un comité de suivi afin que bientôt, l’ébauche de la plateforme régionale soit partagée avec l’ensemble des acteurs politique et socio- économique de la région. L’objectif étant de préciser la mission du comité et d’un calendrier de fonctionnement.

« Je suis très heureuse que déjà une trentaine d’acteurs régionaux aient accepté notre invitation. Le caucus souhaite également que ce comité soit autonome et souverain d’action dans les intérêts communs de la région », mentionne Mireille Jean, la députée de Chicoutimi et présidente du caucus régional du Parti Québécois.

De son côté, le député de Jonquière et whip en chef de l’opposition officielle, Sylvain Gaudreault rappelle que le caucus régional a toujours établi comme valeur supérieure la participation de la société civile aux prises de décision en région.

« Plus la population régionale aura de contrôle sur les leviers de son développement, plus nous aurons un développement local et régional qui nous ressemble. Voilà le but ultime de notre démarche », a poursuivi l’élu, qui est également porte-parole en développement des régions de sa formation politique.

Rappelons que les trois députés régionaux du Parti Québécois ont mis en place cette procédure de concertation régionale en raison des besoins criants exprimés par les leaders régionaux.

« Le premier pas lancé le 28 février dernier a réuni 70 acteurs importants des différents milieux d’activités de la région, dont une quarantaine d’élus, ce qui représentait un message clair du besoin de concertation régionale. Une trentaine d’entre eux sont prêts maintenant à s’engager et à participer à la mise en place d’un comité de suivi, ce qui représente un autre signal de poursuivre le processus. Selon nous, il est primordial de ramener la concertation pour s’assurer d’une plus grande prise en charge de la région, mettre les intérêts supérieurs de la région au-dessus de tout, et s’assurer de la représentativité de tous les acteurs », ont conclu Mireille Jean, Alexandre Cloutier et Sylvain Gaudreault.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.