Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 novembre 2017 - 15:59

Karine Trudel défend le projet de loi favorisant le bois dans les immeubles fédéraux

Par Salle des nouvelles

La députée néo-démocrate de Jonquière, Karine Trudel, a pris la parole cette semaine à Ottawa pour défendre le projet de loi de son parti favorisant l’utilisation du bois dans les travaux d’infrastructures publiques fédérales dont l’adoption serait bénéfique selon elle pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« L’industrie forestière est un des moteurs de l’économie de ma région qu’est le Saguenay-Lac-St-Jean puisque ce secteur représente plus de 11 000 bons emplois, a déclaré Mme Trudel en Chambre. L’utilisation du bois dans les édifices fédéraux donnera les moyens à nos entreprises de développer de nouveaux produits de deuxième et de troisième transformation et de trouver de nouveaux marchés pour les produits d’ici. »

Si ce projet de loi est adopté, le gouvernement du Canada devra envisager la possibilité d’utiliser des produits du bois dans la construction, l’entretien ou la réparation de ses propriétés.

Les décisions sur les matériaux de construction à utiliser devront tenir compte à la fois du coût des divers matériaux et de leur empreinte carbone. Après avoir évalué ces facteurs, le gouvernement décidera s’il est préférable d’utiliser du bois ou d’autres matériaux.

Pour la députée, il s’agit clairement d’un changement à l’avantage de nos produits forestiers.

« Il est avéré que l’industrie forestière a un rôle important à jouer dans la lutte contre les changements climatiques. Il faut profiter de cette opportunité que nous avons au Canada et au Saguenay-Lac-St-Jean d’avoir une ressource aussi précieuse que la forêt. On connaît l’expression « nul n’est prophète en son pays ». Il est temps pour le gouvernement fédéral de faire mentir cette maxime et de montrer l’exemple en favorisant le bois dans nos infrastructures publiques », de conclure Mme Trudel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.