Publicité

12 février 2016 - 08:59 | Mis à jour : 10:33

Saguenay signe une entente de sept ans avec ses cols blancs

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

La Ville de Saguenay a signé une nouvelle entente de sept ans pour ses 395 employés cols blancs. Celle-ci s'étendra de façon rétroactive du 1er janvier 2013, et ce, jusqu'au 31 décembre 2019.

Cette entente survient après deux ans de négociations et plus de 30 rencontres. La convention prévoit notamment une augmentation de salaire moyenne de 2 % par année pour toute la durée de la convention. Outre le volet financier, Saguenay et le syndicat se sont entendus sur des points majeurs, dont les mouvements de main-d'oeuvre ainsi que la procédure du comblement de postes. 

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, était heureux du dénouement des négociations. « Cette entente respecte parfaitement notre cadre financier et les négociations se sont toujours tenues dans le plus grand respect et dans le contexte de gagnant gagnant. Il s’agit là d’un bel exemple de saine administration et nous en sommes extrêmement fiers. Je tiens à remercier les représentants syndicaux de leur grande ouverture d’esprit », affirme-t-il.

Finalement, Saguenay négocie actuellement avec le syndicat des cols bleus dont la convention de deux ans est échue depuis le 31 décembre 2014. Des négociations sont présentement en cours avec le Syndicat des brigadiers dont la convention est échue depuis le 31 août 2015. La convention de sept ans des pompiers ainsi que celle de cinq ans des policiers seront échues le 31 décembre 2016. Aucune négociation n’est en cours avec ces deux syndicats.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.