Publicité
9 septembre 2015 - 11:46

« Un député debout est préférable à un ministre à genoux »

Le bloquiste Sabin Gaudreault passe à l’offensive contre Denis Lebel

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le coloré candidat du Bloc québécois dans Lac-Saint-Jean, Sabin Gaudreault, est passé à l’offensive contre son opposant Denis Lebel hier soir en inaugurant officiellement son bureau électoral situé au 65 de la rue Saint-Joseph au centre-ville d’Alma.

Prenant la parole devant une cinquantaine de militants bloquistes, péquistes et aussi d’Option nationale, M. Gaudreault a martelé que le Bloc québécois est encore nécessaire à Ottawa pour défendre les intérêts des Québécois et aussi des gens du lac.

« Les ministres Denis Lebel et avant lui Jean-Pierre Blackburn à Jonquière disent constamment qu’il faut un député au pouvoir, au gouvernement, pour faire avancer les dossiers dans une circonscription, a rappelé le candidat bloquiste. Mais qu’est-ce que ça donne? On a eu des miettes pour la forêt pendant que l’Ontario avait des millions pour l’industrie automobile. Nous sommes constamment floués dans l’ensemble canadien. Moi je crois qu’il est préférable d’avoir un député debout qu’un ministre à genoux. »

Sabin Gaudreault, qui a effectué quatre fois le tour du lac Saint-Jean pour visiter 22 municipalités depuis le début de sa campagne, est confiant de l’emporter.

« Envoyez-moi à Ottawa et je ferai trembler les murs du palais, a lancé M. Gaudreault en terminant. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.