Loge m’entraide tient à rendre hommage à l’ex-député fédéral dans Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, suivant sa démission-surprise le 6 novembre.

Le passage du député Lemieux, si court soit-il, aura été l’un des plus marquants dans les 20 ans d’histoire de Loge m’entraide. Non pas en termes de retombés économiques, mais en termes de retombés humaines dans le cœur des locataires appauvris.

Fait à noter, pendant la campagne électorale de 2015, il souhaitait aider notre cause une fois élu. Comme bien de candidats électoraux qui sont passés sous notre radar, nous l’avons cru, mais avec un bémol. Une fois élu, il est à notre étonnement, passé de la parole aux actes.

Il tenait à faire un suivi serré sur le logement social. Ainsi, depuis son élection, tous les 3 mois, il se faisait une priorité d’accueillir à son bureau nos militants locataires à faible revenu. Son accueil n’était ni cérébral ou mécanique, mais de cœur et de conviction.

Le tapis rouge leur était déroulé à chaque fois : il écoutait, prenait des notes et s’engageait à transmettre leur message au ministre concerné. Il était ce dont nous avions besoin chez un député: la courroie de transmission entre le peuple locataire appauvri et le pouvoir politique.

Le député Lemieux a apporté dans le cœur des locataires appauvris de l’espérance et de la dignité par son soutien indéfectible, sa disponibilité fidèle, son écoute active et son aide tangible à leur égard. Oui il travaillait dans l’ombre, mais son désir d’aider dans l’ombre était bien plus significatif et productif à nos yeux qu’une panoplie de sorties publiques vides et sans âme! 2

Le 22 novembre 2017, le gouvernement Trudeau devrait dévoiler sa première « Stratégie canadienne sur le logement ». Nous avons espoir que tout le travail qui s’est fait en collaboration avec le député Lemieux porte ses fruits par l’annonce entre autres, du renouvellement des subventions fédérales des logements sociaux existants au Canada fondés avant 1994, promesse de Justin Trudeau prise à Saguenay en 2015.

Mais quelque soit le résultat de cette promesse, nous ne pourrons jamais reprocher au député Lemieux ne pas avoir aidé dans ce dossier fort complexe. M. Lemieux, les locataires appauvris de Saguenay perdent un allier politique majeur dans leur combat difficile! Pour une fois la pauvreté était dans « la priorité » d’un politicien…

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m’entraide