Les militants et militantes de Loge m’entraide ont gardé espoir jusqu'au 5 octobre, date limite permise par la Loi électorale où le maire sortant, Jean Tremblay, aurait pu offrir l’aide municipale requise pour la naissance de la coopérative d’habitation la Solidarité dans l'arrondissement Jonquière.

Après une mobilisation soutenue de 2 ans (15 actions collectives, une récolte de 112 000 $ en don et l'appui de 5600 pétitionnaires), M. Tremblay aura déçu bien plus que les militants en restant sur sa position de marbre.

Le problème numéro 1 dans ce combat aura été son refus à dialoguer autour d'une table pour trouver une solution équitable à cette réalisation. Ce dernier a raté l’essentiel, percevant ce combat comme un caprice plutôt qu’un droit, celui d’être logé dans la paix, la dignité et la sécurité, dans un logement de qualité, accessible et abordable, comme le définit l'ONU.

Qu'est-ce qu'il y avait de si édifiant à laisser au pied de sa porte, pendant 2 ans, la pauvreté lui tendre la main en silence? Était-il vraiment heureux dans son coeur pour faire la guerre ainsi à un organisme communautaire représentant les besoins des locataires appauvris, fragiles et sans défense? Pour celui qui disait « aimer les pauvres », ce fut plutôt incohérent comme témoignage.

Ce combat aura été un échec pour le maire Tremblay, mais une victoire pour les militants. Un échec parce qu'il aura été incapable de régler ce dossier avant de quitter la vie politique, un dossier qui aurait pourtant été facile à solutionné avec de la bonne foi. Une victoire pour les militants qui, malgré le rejet, l'indifférence et le pouvoir politique désordonné d'un seul homme à leur égard, sont restés debout jusqu'au bout avec dignité!

Le 5 novembre, jour d’élection municipale, allons voter pour un maire et des conseillers qui rallumeront l'espérance des appauvris! Votons pour des élus capables de dialoguer et humbles de coeur! Votons pour des facilitateurs de projets de logements sociaux portés par la collectivité! Votons pour celles et ceux qui s'engageront fermement à aider la naissance de la coopérative d'habitation la Solidarité afin de faire avancer le droit au logement et reculer la pauvreté à Saguenay!

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide