Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 octobre 2017 - 17:00

Un échec pour le maire de Saguenay, une victoire pour les militants

Toutes les réactions 2

Les militants et militantes de Loge m’entraide ont gardé espoir jusqu'au 5 octobre, date limite permise par la Loi électorale où le maire sortant, Jean Tremblay, aurait pu offrir l’aide municipale requise pour la naissance de la coopérative d’habitation la Solidarité dans l'arrondissement Jonquière.

Après une mobilisation soutenue de 2 ans (15 actions collectives, une récolte de 112 000 $ en don et l'appui de 5600 pétitionnaires), M. Tremblay aura déçu bien plus que les militants en restant sur sa position de marbre.

Le problème numéro 1 dans ce combat aura été son refus à dialoguer autour d'une table pour trouver une solution équitable à cette réalisation. Ce dernier a raté l’essentiel, percevant ce combat comme un caprice plutôt qu’un droit, celui d’être logé dans la paix, la dignité et la sécurité, dans un logement de qualité, accessible et abordable, comme le définit l'ONU.

Qu'est-ce qu'il y avait de si édifiant à laisser au pied de sa porte, pendant 2 ans, la pauvreté lui tendre la main en silence? Était-il vraiment heureux dans son coeur pour faire la guerre ainsi à un organisme communautaire représentant les besoins des locataires appauvris, fragiles et sans défense? Pour celui qui disait « aimer les pauvres », ce fut plutôt incohérent comme témoignage.

Ce combat aura été un échec pour le maire Tremblay, mais une victoire pour les militants. Un échec parce qu'il aura été incapable de régler ce dossier avant de quitter la vie politique, un dossier qui aurait pourtant été facile à solutionné avec de la bonne foi. Une victoire pour les militants qui, malgré le rejet, l'indifférence et le pouvoir politique désordonné d'un seul homme à leur égard, sont restés debout jusqu'au bout avec dignité!

Le 5 novembre, jour d’élection municipale, allons voter pour un maire et des conseillers qui rallumeront l'espérance des appauvris! Votons pour des élus capables de dialoguer et humbles de coeur! Votons pour des facilitateurs de projets de logements sociaux portés par la collectivité! Votons pour celles et ceux qui s'engageront fermement à aider la naissance de la coopérative d'habitation la Solidarité afin de faire avancer le droit au logement et reculer la pauvreté à Saguenay!

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Bonjour Sonia,aujourd'hui le 11 octobre, je discutais justement de lui (Le Maire Tremblay)avec quelqu'un qui est au courant de tout ce qu'il a fait et disons qu'il n'etait pas toujours egal avec ces citoyens pour certaines choses qu'il a fait et qu'il aurait put mettre cet argent sur des affaires plus importantes.La personne en question connait Loge M'entraide et elle deplore que le maire ait refuser d'investir une derniere fois avant la fin de son mandat et son depart pour sa retraite.

    Francine Lavoie - 2017-10-11 20:37
  • C'est vraiment dommage, M. le Maire, que vous nous ayez tourner le dos pour une demande si importante, celle de la Coopérative La Solidarité. Vous n'avez pas exercé votre slogan *le citoyen d'abord* pour des raisons assez nébuleuses. Les locataires dans le besoin vous réclamaient l'aide nécessaire pour habiter un logement convenable, adéquat, sécuritaire. Mais non. Votre entêtement de jeter du revers de la main la construction de la Coopérative nous a déçu terriblement. Pour bien finir votre mandat, ç'aurait été une action des plus appropriées en acceptant de nous avancer l'aide financière à ce projet. Le droit au logement et faire reculer la pauvreté, c'est ce que proclame Logementraide. Quel revirement inconcevable!

    Christiane Gagnon - 2017-10-12 20:01