Publicité

22 décembre 2021 - 16:00

Un homme de 34 ans a été arrêté

Une enquête pour vol d’outils permet une saisie de 500 000 $ en drogues à Saguenay

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Une enquête pour une série de vols d’outils des policiers de Saguenay a permis une importante saisie de drogues.

Des perquisitions ont été menées de façon simultanée, le 16 décembre dernier, dans un local de type garage situé dans le parc industriel de l’arrondissement Jonquière ainsi que dans une maison unifamiliale dans le secteur Arvida.

Le travail rapide et professionnel effectué dans ce dossier a permis de retrouver la quasi-totalité des outils qui ont été volés les 12, 13 et 14 décembre dans un commerce de Chicoutimi ainsi que dans quatre commerces de Jonquière. La valeur totale des vols est évaluée à environ 6 000 $.

Cette opération a également permis de mettre la main sur d’importantes quantités de drogue dans chacun des lieux qui ont été perquisitionnés.

Les sergents détectives ont saisi un total de :

• 52 097 comprimés de méthamphétamine;

• 878,8 grammes de cocaïne;

• 1 282,7 grammes de cannabis;

• 143,9 grammes de haschich;

• 44,95 grammes de crack;

• 31,7 grammes de wax de cannabis;

• 135 comprimés de morphine;

• 23,4 litres de GHB;

• 9 grammes de PCP.

Une somme de 28 057 $ en argent canadien a également été saisie.

La valeur totale de la saisie est estimée à plus de 500 000 $.

Alexandre Villeneuve, 34 ans, de l’arrondissement Jonquière, a été arrêté en lien avec ce dossier. Il a été détenu et a comparu par visioconférence pour répondre à des accusations de possession de drogue en vue d’en faire le trafic et de recel de plus de 5 000 $. Il reviendra en cours le 21 janvier prochain.

Une femme de 29 ans de l’arrondissement Jonquière a également été arrêtée en lien puis libérée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.