Publicité

12 novembre 2021 - 16:00

Une femme et un homme ont été arrêtés

Plus de 10 000 comprimés de méthamphétamine saisis à St-Stanislas

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Deux personnes ont été arrêtées et plus de 10 000 comprimés de méthamphétamine ont notamment été saisis hier à St-Stanislas lors d’une perquisition en matière de stupéfiants effectuée par les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Marie-Chapdelaine dans une résidence du chemin Girard.

La résidente des lieux, une femme âgée de 24 ans, ainsi qu’un homme âgé de 29 ans ont été arrêtés.

Joanie Tremblay a comparu ce matin au palais justice de Roberval et elle est restée détenue.

L’homme a quant à lui été libéré et devrait revenir à la cour à une date ultérieure pour la suite des procédures. Il pourrait lui aussi faire face à des accusations en vertu de la loi sur le cannabis ainsi qu’à des accusations liées au trafic de stupéfiants.

Au total, outre les comprimés de méthamphétamine, les policiers ont saisi :

- Plus de deux kilos de cannabis illicite

- De la cocaïne

- Des comprimés d’ecstasy

- Quelques buvards (timbres imbibés de « LSD »)

- Près d’une dizaine de cigarettes électroniques avec concentré de THC (WAX PEN)

- Près d’une dizaine de sachets de produits illicites avec concentré de THC (SHATTER)

- Du matériel servant à la vente de stupéfiants

- Près de 500 dollars en devises canadiennes

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.