Publicité

18 mars 2021 - 08:30

Des comprimés de méthamphétamine, du haschisch et des produits dérivés de cannabis ont été saisis

5 arrestations pour trafic de stupéfiants à Alma et Roberval

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Lac-Saint-Jean Est ont arrêté hier un présumé trafiquant de stupéfiant dans son appartement de la rue Scott à Alma.

Deux présumés clients ont également été arrêtés sur les lieux.

Les policiers ont pu saisir;

• Près de 300 comprimés de méthamphétamine,

• Près de 10 grammes de haschisch

• Plus de 5 grammes de produit dérivé de cannabis

• Environ 5 grammes de MDMA

• 2100$ en argent et tout le matériel

Le présumé trafiquant de 27 ans et les deux autres personnes ont été remis en liberté pour comparaître ultérieurement sous des chefs d’accusation en lien avec la possession et le trafic de stupéfiants.

Toujours hier, les policiers de la MRC Domaine du Roy ont perquisitionné une résidence du chemin St-Dominique à Roberval.

Sur place une femme de 25 ans a été arrêtée pour trafic de stupéfiants. Son conjoint, également de 25 ans, a été arrêté près d’un établissement scolaire. Son véhicule fut saisi sur place.

Lors des fouilles, les policiers ont pu saisir près de 700 grammes de cannabis illicite et d’autres produits dérivés du cannabis.

Les deux présumés trafiquants ont été remis en liberté en attendant leurs comparutions pour, entre autres, possession et trafic de stupéfiants.

Ces opérations policières sont effectuées dans le cadre du programme ACCES-Cannabis, qui a pour mission de diminuer l’accessibilité du cannabis illicite sur le marché québécois, notamment chez les jeunes et à diminuer la concurrence déloyale des producteurs et trafiquants illégaux faites à la SQDC. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.