Publicité

21 octobre 2020 - 15:30

Elle a pour but d’aider les enfants de 0 à 8 ans dans leur développement

Larouche dispose maintenant d’une salle de psychomotricité

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les jeunes enfants de Larouche bénéficient maintenant d’une salle de psychomotricité, implantée dans le Centre communautaire au cœur du village.

Elle est maintenant prête à accueillir les jeunes souligne la municipalité, ajoutant que l’ouverture officielle se fera quand le contexte le permettra et dans le respect des mesures sanitaires émises par le gouvernement du Québec.

La salle de psychomotricité a pour but d’aider les enfants de 0 à 8 ans dans différents domaines de leur développement, autant au niveau physique, intellectuel, social et affectif.

Durant les séances, les enfants sont en contexte de jeu et ils influent les uns sur les autres. Grâce à cette salle, les enfants pourront donc exercer leurs habilités psychomotrices en sautant, rampant, faisant des constructions, des jeux de rôle et en sociabilisant avec les autres enfants.

Approche originale de l'activité

La pratique psychomotrice repose sur une approche originale de l’activité du mouvement en visant le développement de la personne dans toutes ses dimensions. Cette approche peut donc s’avérer une réponse adéquate aux différents besoins que présentent les individus dans la société actuelle.

Elle permet notamment de développer et de maintenir l’autonomie personnelle.

Pour une toute première fois, un partenariat s’est réalisé entre les différents acteurs du milieu, soit la municipalité, l’école primaire Du Versant, le centre de la petite enfance (CPE) Les trois petits pas de Larouche ainsi que la communauté.

Ce partenariat est un plus pour les principaux utilisateurs de la salle, les jeunes du CPE et de l’école, mais aussi pour la collectivité.

Garderies

Si elles le désirent, les garderies en milieu familial formées pourront également utiliser la salle de psychomotricité.

Le Consortium québécois de développement des pratiques psychomotrices (CQDPP) a apporté grandement son aide et son expertise pour mettre sur pied la salle.

Larouche remercie ses partenaires financiers, soit la MRC du Fjord-du-Saguenay, Desjardins Caisse de Jonquière, le Fonds d’aide à la réussite De La Jonquière, le Regroupement loisirs et sports Saguenay–Lac-Saint-Jean et le Club Optimiste de Larouche.

« Nous sommes très heureux d’annoncer ce beau projet qui améliorera grandement le développement et les habiletés des enfants. D’ailleurs, la salle de psychomotricité est la première au Centre de services scolaires De La Jonquière. L’école Du Versant est l’une des rares écoles du Centre de services scolaires où le nombre d’élèves est continuellement en hausse », exprime Réjean Bédard, maire de Larouche.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.