Publicité
19 novembre 2019 - 12:59 | Mis à jour : 13:02

Un soutien financier pour le projet « PRO-ACTIF »

Par Salle des nouvelles

Stéphane Lefebvre, du Groupe Autocar Jeannois et président du conseil d’administration de la Fédération des transporteurs par autobus, a remis un montant de 1000 $ à l’école Notre-Dame-de-Lorette de Saint-Nazaire au nom de la Fondation des transporteurs par autobus.

Ce chèque a été remis à Mélanie Fortin, directrice de l’école, et à Carl Chevrier, enseignant et responsable du projet « PRO-ACTIF ».

Cette somme servira à l'école pour valoriser l’importance de la pratique d’activités physiques et encourager les élèves à garder de saines habitudes de vie.

Le projet « PRO-ACTIF » fera vivre des activités stimulantes aux 195 élèves de l’école. Tout au cours de l’année, à travers la programmation prévue, les parents seront même invités à se joindre aux élèves pour vivre les activités.

Rappelons que la Fondation des transporteurs par autobus a pour mission, entre autres, de supporter en milieu scolaire toute activité permettant aux écoliers d’améliorer leur niveau de connaissance et de performance.

Plusieurs écoles de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean ont aussi bénéficié au cours des dernières années d’un support financier pour la réalisation de leurs projets.

Depuis 2010, ce sont plus d’une douzaine de projets de la Commission scolaire qui ont bénéficié d’un support totalisant plus de 10 000$ de la Fondation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.