Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L’entreprise soutient les projets de Contact Nature

30 000 $ de Rio Tinto pour restaurer la Rivière-à-Mars

durée 09h00
10 mai 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Rio Tinto versera 30 000 $ sur trois ans pour permettre à Contact Nature de poursuivre son projet pour la restauration hydrogéomorphologique de la Rivière-à-Mars, tout en instaurant une démarche de participation citoyenne.

D’autres projets de restauration de milieux naturels seront appuyés, notamment pour la truite de mer du Saguenay.

Depuis 2018, la rivière fait l'objet d'un important suivi hydrogéomorphologique. Le suivi a démontré qu'elle subit encore les effets de l’intervention d’enrochement qui fût prônée suite au déluge de 1996 et qui laisse peu de place à l’expression des processus fluviaux de la Rivière-à-Mars.

Il en résulte une incision majeure du cours d’eau et une faible géodiversité des habitats pour le poisson. Ces problématiques ne seront pas résolues durablement à moins d’aller de l’avant avec un projet de restauration hydrogéomorphologique de la rivière.

« La protection et la restauration des milieux naturels font partie de la raison d’être de Contact Nature. C’est d’ailleurs en 1983 que l’association des pêcheurs de la Rivière-à-Mars s’est mobilisée pour rétablir la population de saumon de la Rivière-à-Mars. Si Contact Nature est en mesure de réalisée ses divers projets de restauration, c’est notamment grâce au soutien de ses nombreux partenaires, dont Rio Tinto, notre partenaire officielle de protection », affirme Marc-André Galbrand, directeur général de Contact Nature.

« Le développement durable, la décarbonation, la préservation de l’environnement et le soutien des communautés où l’entreprise évolue sont au cœur de la stratégie de Rio Tinto. Nous sommes heureux de soutenir l’organisme Contact Nature dans la seconde phase du projet de restauration de la Rivière-à-Mars à La Baie, qui permettra de protéger ce cours d’eau et les espèces de poissons que l’on y retrouve », ajoute Catherine Munger, de Rio Tinto.

Après l’appui de la Fédération pour la conservation du saumon atlantique, de l’organisme Mitacs, mais aussi de la Fondation de la faune du Québec, Rio Tinto vient ainsi compléter l’aide financière indispensable à la bonne conduite de ces recherches qui sont dirigées par le professeur de l’UQAC, Maxime Boivin et de deux étudiants à la maîtrise sous sa supervision, Janie Vin-Deslauriers et Simon Tremblay.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les fuites de gaz colmatées à La Baie

Les deux fuites de gaz signalés ce matin à La Baie ont finalement été colmatées et la situation est revenue à la normale depuis 12 h 45 a fait savoir la Ville de Saguenay. Les commerces ont pu reprendre leurs activités et les personnes évacuées ont réintégré les bâtiments. La circulation est à nouveau autorisée dans le secteur, à l’exception ...

Une autre entrave à venir sur le pont Dubuc, cette fois en raison de travaux de bétonnage

Le ministère des Transports avise les usagers de la route qu’il y aura une entrave ce jeudi sur le pont Dubuc à Chicoutimi en raison de travaux de bétonnage. La voie de gauche, en direction nord, sera fermée entre 6 h et 10 h. La limite de vitesse sera également abaissée à 30 km/h, entre 9 h et 16 h, à l’aide de patrouilles de retenue. Ces ...

23 juin 2022

Des travaux de 10,6 M$ pour sécuriser le pont Sainte-Anne

Des travaux de réfection de 10,6 millions de dollars pour sécuriser le pont Sainte-Anne devraient débuter cet été, pour être complétés en 2023. La mairesse de Saguenay, Julie Dufour, et la députée ministre Andrée Laforest, en ont fait l’annonce officielle aujourd’hui. Ces travaux, qui seront réalisés par la compagnie Inter-Projet, permettront ...