Publicité

24 novembre 2021 - 08:00

Pour respecter des normes environnementales

8,1 M$ pour la gestion des eaux usées dans les campings des zecs et des regroupements de services

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, annonce que, pour les périodes 2021-2022 et 2022-2023, Québec alloue 8,1 M$ à la poursuite de la mise aux normes des dispositifs de gestion des eaux usées dans les campings des zecs, ainsi qu'au soutien du développement de services partagés entre les organismes gestionnaires de zecs (OGZ) à l'échelle régionale.

Plusieurs zecs de chasse et de pêche du Québec offrent des sites de camping à leurs usagers et au public.

C'est dans un souci de respect des normes environnementales en matière de gestion des eaux usées que les organismes gestionnaires de ces territoires et le gouvernement souhaitent améliorer cette offre.

Dans le cadre du Programme d'investissement en immobilisation dans les zecs (volet Mise aux normes des dispositifs de gestion des eaux usées dans les campings), le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs alloue une somme de 6,9 M$ pour assurer la conformité des installations du réseau des zecs aux normes environnementales en vigueur et garantir la coordination de la mesure.

Les modalités spécifiques sont accessibles sur le site Web Zecs Québec.

Par ailleurs, 1,2 M$ seront versés à Zecs Québec pour permettre le maintien et l'embauche de personnel au sein des regroupements régionaux (biologistes, ingénieurs, techniciens de la faune, etc.) afin d'assurer une meilleure offre de services aux OGZ. Le Ministère souhaite ainsi favoriser le respect des obligations des OGZ et les soutenir dans l'accomplissement de leurs mandats, notamment en matière d'aménagement de la faune, de foresterie ou de protection de la faune et de ses habitats.

« Grâce à cet investissement, les zecs auront la chance de se doter d'installations septiques modernes respectant les normes environnementales et d'améliorer les services offerts, au bénéfice des divers types de clientèle qui pourront mieux profiter de notre patrimoine collectif exceptionnel, souligne M. Dufour. Cette mesure s'inscrit dans la volonté de notre gouvernement de donner un meilleur accès à la nature et de mettre en valeur notre patrimoine faunique dont les Québécois et Québécoises sont de plus en plus friands. J'encourage les zecs à se prévaloir dès maintenant de ce soutien financier. » 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.