Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Observatoire du carbone de l’Atlantique Nord

Des océans plus chauds absorberaient moins de carbone préviennent des scientifiques

durée 17h00
9 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La directrice scientifique de l’Institut Ocean Frontier, Anya Waite, sert une sérieuse mise en garde aux autorités gouvernementales en matière de lutte aux changements climatiques.

Elle prévient que des océans qui se réchauffent pourraient capter moins de carbone que par le passé, ce qui pourrait avoir un impact majeur sur les objectifs climatiques.

Anya Waite affirme que sans une meilleure connaissance de la manière dont les changements climatiques influencent la capacité des océans à absorber le carbone, les scientifiques risquent de mal calculer les réductions d’émissions de gaz à effet de serre (GES). 

Lors d’un récent entretien, la scientifique a souligné que les océans absorbaient environ 40 % des émissions produites par les énergies fossiles et qu’à lui seul l’Atlantique Nord captait près du tiers de tout ce volume. L’océan Atlantique Nord serait ainsi le plus important puits de carbone de la planète.

Mais les changements climatiques entraînent le réchauffement de l’océan, ce qui perturbe ses courants marins et semble affecter sa capacité à emmagasiner le carbone.

Mme Waite insiste donc sur l’importance de lancer davantage de recherches sur cet enjeu puisque les données font cruellement défaut. Elle était d’ailleurs présente à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) à Glasgow afin de présenter une série d’ateliers sur cet enjeu.

Elle espère ainsi attirer l’attention des décideurs afin qu’une initiative internationale appelée l’Observatoire du carbone de l’Atlantique Nord obtienne un financement adéquat. Le projet permettrait d’unir des scientifiques de partout sur la planète afin de mieux surveiller l’évolution de la capacité d’absorption de l’océan.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h15

Une étude associe 58% des maladies infectieuses aux menaces climatiques

Des menaces climatiques comme les inondations, les canicules et la sécheresse ont aggravé plus de la moitié des centaines de maladies infectieuses qui touchent l'humain, y compris le paludisme, le choléra, l'hantavirus et même l'anthrax. Des chercheurs ont constaté que 218 maladies ― soit 58 % des 375 maladies infectieuses humaines ― semblent ...

29 juillet 2022

Les papillons monarques en danger : voici comment les aider

Fermez les yeux un instant et imaginez un papillon. Je parie que l’insecte flottant que vous visualisez a des ailes orange−rougeâtre, veinées de noir et bordées de taches blanches, les attributs emblématiques de notre bien−aimé papillon monarque américain. Malheureusement, l’espèce qui peuple de nombreux souvenirs d’enfance est en ...

28 juillet 2022

Changements climatiques : la Cour suprême du Canada refuse d'écouter les jeunes Québécois

La Cour suprême du Canada a refusé jeudi d’entendre l’appel de jeunes Québécois qui souhaitent traduire le gouvernement fédéral en justice pour ses efforts jugés insuffisants dans la lutte contre les changements climatiques. Comme c’est son habitude, le plus haut tribunal du pays n’a pas expliqué ce qui motive sa décision. L’organisme ...