Publicité

3 octobre 2021 - 10:00

Par Mélanie Bergeron, biologiste M.Sc.

Des conseils sur la taille et l’entretien des arbres

Par Salle des nouvelles

La biologiste Mélanie Bergeron a préparé des conseils sur la taille et l'entretien des arbres. Ainsi, Néomédia vous retransmet ici l'intégralité de son document. 

L’automne est un excellent moment pour tailler nos arbres. En fait, il s’agit du seul moment où l’on peut couper n’importe quel type de branches, et ce, en ayant un minimum d’effets sur l’arbre.

Pourquoi l’automne?

À la fin de l’été, les arbres préparent des réserves pour l’hiver et rapatrient un maximum de nutriments des feuilles vers les racines. Puis, lorsque ce processus se termine au début de l’automne, les feuilles tombent. Si l’on coupe une branche après la chute des feuilles, les pertes sont donc minimales.

Il est aussi important de procéder aux tailles avant que le bois gèle. Le bois risque de casser s’il est très froid, créant une blessure et une porte d’entrée plus grande aux insectes et maladies.

Règles de base à respecter

Un arbre en santé contient un feuillage abondant. Il est donc important de lui en laisser suffisamment. Il est conseillé de maintenir des branches vertes sur les deux tiers du tronc. Cela veut dire qu’on peut, par exemple, couper les branches à la base d’un tronc sur le tiers de sa hauteur pour faciliter la circulation.

Il est aussi conseillé d’utiliser un outil bien tranchant, idéalement une scie manuelle, pour éviter le déchirement du bois et un agrandissement de la blessure. Les scies à chaînes ou les haches sont à éviter. Puis, pour une cicatrisation optimale, il faut couper la branche selon un angle de 30 o directement au-dessus du bourlet (voir le schéma) et ne rien appliquer sur la blessure. Il est préférable de laisser l’arbre cicatriser naturellement.

Si vous devez couper une branche de forte dimension, une découpe simple de haut en bas risque d’engendrer la déchirure du bois en cours de processus en raison du poids important de la branche. Pour éviter les bris, il faut couper la branche de bas en haut jusqu’au deux tiers de la découpe, puis terminer avec une deuxième découpe de haut en bas.

Si vous coupez des branches infectées par un champignon, tel le nodule noir du cerisier, il est préférable de nettoyer votre outil avec de l’alcool avant de passer à un nouvel arbre afin d’éviter la transmission du champignon. Selon le pathogène, il pourrait être nécessaire d’éliminer ou de brûler les déchets de coupe. Pour en savoir plus sur les maladies des arbres, visitez le www.arbres.ccdmd.qc.ca

Pour finir, il faut veiller à la sécurité de tous avant d’entamer des entretiens importants sur nos arbres. Il faut se tenir à distance des fils électriques. Nous conseillons fortement de suivre une formation et de porter un équipement de protection avant d’utiliser une scie mécanique. Au besoin, n’hésitez pas à faire appel à un arboriculteur de votre région.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.