Publicité

18 août 2021 - 10:13 | Mis à jour : 10:18

PFR rejettera temporairement ses effluents traités pour permettre l'acquisition de données

3 jours de déversements prévus en septembre dans la rivière Ashuapmushuan

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

À la demande du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), l'usine de Produits forestiers Résolu (PFR) à Saint-Félicien rejettera temporairement ses effluents traités dans la rivière Ashuapmushuan le 6 septembre prochain, pour une durée de trois jours, afin de permettre la prise de mesures et l'échantillonnage dans la rivière.

Québec précise dans un communiqué que ce rejet temporaire permettra de recueillir des données sur la diffusion de l'effluent traité dans la rivière Ashuapmushuan.

L’annonce a été faite ce mercredi par le MELCC, qui a mandaté la société WSP pour procéder à l'échantillonnage et aux analyses requises.

Ces travaux s'inscrivent dans le contexte de la fin de vie utile de la conduite gouvernementale de 14 kilomètres qui déverse les effluents traités de l'usine de pâtes et papiers dans la rivière Mistassini.

Rappelons que le gouvernement avait annoncé, à l'hiver 2020, que parallèlement à l'évaluation des coûts de remplacement de la conduite gouvernementale, il procéderait à des analyses techniques et environnementales complémentaires afin de trouver la solution optimale.

Par ailleurs, précisons que l'usine est déjà autorisée à rejeter occasionnellement ses eaux usées traitées dans la rivière Ashuapmushuan.

Ce fut d’ailleurs le cas au début du mois de juillet.

PFR effectue des déversements dans la rivière Ashuapmushuan 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.