X
Rechercher
Publicité

Ils souhaitent qu’on suspende toute coupe forestière

Protection de la rivière Péribonka : des manifestants interpellent François Legault

durée 16h00
13 août 2021
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Une centaine de citoyens, de membres des Premières nations, de groupes environnementaux et des élus, dont le député Sylvain Gaudreault, ont manifesté aujourd’hui devant les bureaux du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) à Jonquière pour tenter de bloquer les coupes forestières prévues dans le projet d’aire protégée de la rivière Péribonka.

Les manifestants demandent l’intervention du premier ministre François Legault pour qu’un moratoire sur les coupes forestières soit instauré dans le secteur, afin d’en préserver l’intégrité écologique jusqu’à ce que l’avenir de ce territoire d’exception soit déterminé.

Le temps presse selon le Comité de sauvegarde de la rivière Péribonka, Nature Québec, la SNAP Québec et l’Action Boréale, puisque le MFFP a autorisé des coupes forestières totales sur 14% du projet d’aire protégée, et que l’abattage des arbres devrait commencer d’ici la fin du mois.

« Le MFFP fait obstacle aux engagements internationaux du gouvernement en matière de protection du territoire, il ne tient aucunement compte des propres engagements du premier ministre envers la rivière Péribonka, ce sont des actes d’insubordination que le premier ministre ne doit plus tolérer souligne Ève Tremblay, porte-parole du Comité de sauvegarde de la rivière Péribonka. Monsieur Legault doit intervenir rapidement pour remettre de l’ordre dans ce ministère délinquant et empêcher la dégradation du corridor de biodiversité de la rivière Péribonka. »

« Cela fait des années que nous nous battons auprès du Comité de sauvegarde de la rivière Péribonka pour protéger ce territoire exceptionnel, ajoute Anne-Céline Guyon, chargée de projet climat, Nature Québec. Nous ne pouvons pas laisser le Ministère des Forêts raser le projet d’aire protégée sous un faux prétexte et ce, d’autant plus dans un contexte de crise climatique où chaque puits de carbone naturel revêt un caractère essentiel».

« Dans son rôle de grand chef d’orchestre de l’action gouvernementale, le premier ministre du Québec ne doit plus tolérer les fausses notes du MFFP, lance Alain Branchaud, directeur général, SNAP Québec. Les mots font la chanson, si le secteur de la Péribonka est un joyau national comme il le dit, qu’il agisse pour sa protection. Plus que jamais, les grands défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés exigent une action gouvernementale cohérente et harmonieuse. »

« Le problème avec François Legault, c’est que tout en affirmant que Péribonka est un joyau naturel du Québec qu’il faut préserver, il accepte qu’on y pratique des coupes à blanc sans dire un mot, termine Michel Dubé, trésorier de l’Action Boréale. En fait, un premier ministre sous influence ! »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le niveau du lac Saint-Jean devrait dépasser 17 pieds

Le niveau du lac Saint-Jean devrait bientôt dépasser le seuil permis par le décret signé entre Rio Tinto et Québec sur la gestion du plan d’eau. Dans son dernier bulletin À prop’EAU, la division Énergie électrique indique que les 60 mm de pluie tombés en trois jours, principalement dans le secteur des rivières Ashuapmushuan et Mistassini, ...

durée Hier 15h00

Mortalité des abeilles: les apiculteurs réclament une aide d’urgence

Les craintes des apiculteurs québécois se sont confirmées. Pour les aider à encaisser le choc d’une mortalité trois fois plus élevée que la moyenne, ils réclament une aide d’urgence du fédéral et du provincial. Les membres des Apiculteurs et des apicultrices du Québec (AADQ) ont enregistré, en moyenne, une mortalité de 60 % dans leurs ruches, a ...

17 mai 2022

Crue des eaux : plusieurs municipalités affectées au Lac-Saint-Jean

Plusieurs municipalités de la région ont été particulièrement affectées par la crue des eaux aujourd’hui au Lac-Saint-Jean. Des rues et des terrains de résidences ont été inondés par de fortes pluies, notamment à Girardville qui a émis un avis d’évacuation préventif à compter de 19 heures pour le secteur nord du village. Cet avis concerne ...