Publicité

22 avril 2021 - 16:29

Ses préoccupations ont été intégrées, notamment concernant les bélugas

Le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix se dit satisfait du rapport du BAPE sur GNL

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Comité ZIP (Zone d'Intervention Prioritaire) Saguenay-Charlevoix se dit satisfait du rapport déposé par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant le projet de construction d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay.

L’organisme souligne que ce rapport intègre bien les préoccupations émises par le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix au cours des audiences publiques, notamment concernant la situation précaire du béluga de l’estuaire du Saint-Laurent et des impacts du transport maritime.

La commission est également d’avis que le site du projet, dans le secteur en amont du Parc marin Saguenay-Saint-Laurent, « revêt une importance certaine en tant qu’habitat de certains poissons-proies du béluga du Saint-Laurent, notamment le capelan et l’éperlan arc-en-ciel, et qu’à ce titre le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques devrait lui accorder une protection adéquate ».

Aire marine protégée

Selon le Comité ZIPSC, cette affirmation confirme l’importance d’inclure ce secteur dans le projet d’aire marine protégée de l’estuaire, à l’étude par les gouvernements provincial et fédéral.

La commission estime aussi que des ressources devraient être accordées pour la mise en place d’un « comité scientifique sur la navigation durable dans la rivière Saguenay, afin d’établir le portrait des enjeux et d’identifier les priorités d’actions pour déterminer des règles applicables régissant la cohabitation des usages sur la rivière Saguenay ».

Le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix travaille depuis plusieurs années à la création d’une table de concertation portant sur la navigation sur le Saguenay et considère que le comité scientifique suggéré par le BAPE est une opportunité pour élargir la discussion et y intégrer la concertation avec l’ensemble des intervenants afin de développer une vision commune.

De cette concertation devrait émerger une stratégie sur la navigation durable au Saguenay qui soit véritablement à l’image de la région et de sa population.

Concertation essentielle

Que le projet de GNL Québec se réalise ou non, le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix est d’avis que la mise en place d’une telle concertation sur la navigation est essentielle et pourrait contribuer à limiter la division sociale qui pourrait autrement persister dans le milieu.

Pour terminer, le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix dit qu’il espère que le gouvernement du Québec s'appuiera sur les conclusions du rapport du BAPE afin de prendre sa décision concernant ce projet de complexe de liquéfaction de gaz présenté par GNL Québec.

Rappelons que le Comité ZIP Saguenay-Charlevoix (ZIPSC) est un organisme à but non lucratif travaillant à la protection et à la restauration de la rivière Saguenay et de l’estuaire du Saint-Laurent en Charlevoix, par des actions concertées. À l’instar de son réseau, chapeauté par Stratégies Saint-Laurent, le Comité ZIPSC est reconnu depuis 30 ans à titre d’organisme de concertation régionale par les gouvernements du Canada et du Québec.

Le Comité ZIPSC contribue aussi à la sensibilisation des acteurs aux enjeux environnementaux, à la conciliation des usages et à la collecte et à la diffusion d’informations sur les milieux marins et côtiers.

À lire aussi:

Appui de Saguenay au projet GNL : inutile et incohérent, selon la Coalition Fjord

60 groupes et tous les partis d’opposition demandent le rejet immédiat du projet de GNL

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.