Publicité

19 avril 2021 - 14:00

La municipalité reçoit une mention honorifique

10 tonnes de batteries récupérées à Saguenay en 2020

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

L’organisme Appel à Recycler Canada a remis une mention honorifique à la Ville de Saguenay à la suite de la récolte de plus de 10 tonnes de batteries l’an dernier destinées au recyclage.

Depuis une décennie, Saguenay a installé plus de 25 points de dépôts gratuits pour toutes les sortes de batteries. Ces points de dépôt sont accessibles aux citoyens, tout en étant disponibles aussi pour les opérations internes de la Ville.

« En 2020, les points de dépôt de piles de Saguenay ont permis d’en récolter 10 342 kilogrammes, soit plus de 10 tonnes de batteries qui servent à nos petits appareils électroniques, mais aussi des piles de montres, de perceuse », mentionne la mairesse, Josée Néron.

« Ce sont de petits gestes, mais qui ont leur importance au plan environnemental. Juste le fait de ne pas se défaire des batteries de n’importe quelle façon est un plus pour la planète », ajoute Mme Néron.

Produits d’hygiène

Par ailleurs, Saguenay se distingue aussi au plan provincial avec son programme d’aide financière pour les produits d’hygiène féminine durable et les couches lavables et réutilisables.

Saguenay est l’une des premières grandes villes du Québec à offrir de l’aide financière aux femmes et aux familles pour divers produits hygiéniques.

Depuis 2012, la Ville octroie jusqu’à 100 $ pour l’achat de couches lavables et recyclables et ajoute un montant maximal de 50 $ pour des produits d’hygiène féminine durable.

« Ces sommes sont calculées en fonction du tonnage de déchets que nous n’avons pas à enfouir grâce à ces pratiques de zéro déchet. Il est calculé qu’un bébé générera 1 tonne de déchets seulement avec les couches et que les femmes utiliseront entre 10 000 et 15 000 protections hygiéniques (tampons et serviettes hygiéniques) durant leur vie », explique Simon-Olivier Côté, président de la Commission de développement durable.

Saguenay évalue qu’une tonne de déchets à l’enfouissement, pour les couches, coûte 100 $, alors que le volume de produits d’hygiène féminine est évalué à 50 $.

Aides financières

En 2018, Saguenay a accordé 113 aides financières et en a octroyé 214 en 2019 et 115 en 2020 pour les couches lavables et recyclables. Pour les produits d’hygiène féminine, il y a eu 49 demandes d’octobre à décembre 2019 et 316 aides en 2020.

Il n’existe aucune statistique sur les produits d’incontinence durable, car Saguenay n’a reçu aucune demande en 2019 et 2020.

« Ces programmes d’aide financière ne coûtent rien à la ville, car ce qu’elle donne aux citoyens, elle l’économise à l’enfouissement. Le budget s’équilibre au final. Nous sommes l’une des premières grandes villes à offrir ces programmes. De plus, les demandes de nos citoyens démontrent que notre population est proactive », poursuit la mairesse Néron.

À ces initiatives, Saguenay récupère aussi les crayons inutilisables du personnel municipal et récupère et fait recycler les masques de procédure qui sont utilisés par les employés municipaux, mais aussi aux citoyens qui les laisseront dans les points de récolte.

Quant aux bouchons de liège, Saguenay offre 16 points de dépôts. En 2020, Saguenay a récolté environ 30 kilogrammes de bouchons, qui sont envoyés à l’entreprise canadienne Recork, qui les recycle en semelles de chaussures et blocs de yoga.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.