Publicité

31 mars 2021 - 08:30 | Mis à jour : 08:34

Il permettra l’émergence d’un tout nouveau secteur de l’économie verte

Gaz naturel renouvelable : un bioparc verra le jour dans le secteur Laterrière

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La présidente de Promotion Saguenay et mairesse de la ville, Josée Néron, a annoncé hier la création d’un bioparc dans le secteur Laterrière en compagnie du directeur général de l’organisme, Patrick Bérubé et de Daniel Gobeil, d’Agriméthane.

« Dans l’actuel contexte de relance économique, c’est avec plaisir que nous annonçons cet emballant projet qui permettra d’ouvrir un nouveau secteur de développement économique des plus propice pour notre région, celui du biogaz, ou gaz naturel renouvelable. L’énergie verte est un secteur d’avenir et en prenant part à cette tendance dès le départ, nous souhaitons positionner la région comme un leader de ce secteur émergent », a mentionné Mme Néron.

Rappelons que le gouvernement du Québec a procédé en 2019 à l’édiction d’un règlement concernant la quantité de gaz naturel renouvelable (GNR) devant être livrée par un distributeur en exigeant dès 2020 l’intégration de biogaz à hauteur d’un 1 %, soit 60 M de m3. Rapidement, ce pourcentage passera en 2023 à 2%, puis à 5% en 2025.

La demande pour ce type de gaz renouvelable sera donc en forte hausse au cours des prochaines années.

Réduction de l'empreinte carbone

Notons que ce procédé est des plus intéressant en matière d’économie verte puisqu’il permet la réduction de l’empreinte carbone de manière considérable. En effet, il est démontré que l’intégration de 1 % de GNR évite l’émission de 114 000 t de GES ou l’équivalent du retrait de 28 000 véhicules de la circulation.

Si on passe à 5 % de GNR, on évite l’émission de 570 000 t de GES soit le retrait de plus de 140 000 véhicules.

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a par ailleurs mis sur pied le Programme de soutien à la production de gaz naturel renouvelable, à son injection ou à sa connexion au réseau de distribution de gaz naturel afin de favoriser la réalisation de projets de production de GNR et son injection dans le réseau de distribution de gaz naturel ou de projets de connexion à ce réseau vers des sites de production de GNR.

« Notre région est un terreau fertile pour ce type de projet grâce à la présence sur le territoire de résidus agricoles et forestiers qui offrent un potentiel fort de création de biogaz et qui autrement ne sont que peu valorisés. La mise en place de ce bioparc correspond en tous points aux objectifs stratégiques de Promotion Saguenay et nous prévoyons grâce à ce projet générer plusieurs dizaines de millions en investissements privés », a expliqué pour sa part Patrick Bérubé, directeur général de l’organisme.

« C’est une bonne nouvelle pour notre région et il me fait plaisir de participer à cette initiative porteuse qui contribuera à la lutte aux changements climatiques, tout en créant de la richesse chez nous. L’agriculture durable est un principe fort qui porte les activités d’Agriméthane et cette initiative est encourageante pour la suite », a pour sa part expliqué Daniel Gobeil.

Site sélectionné

Le site sélectionné pour l’implantation de ce bioparc à proximité du Lieu d’enfouissement sanitaire (LES) Laterrière est l’emplacement idéal pour procéder à ce type de projet.

Le site industriel, d’une superficie de 1,5 million de pi2, est à proximité d’une conduite de gaz qui possède déjà la capacité hydraulique de recevoir du GNR.

Déjà desservi par une route conçue pour le transport lourd et éloigné des zones densément habitées, le site permettra le regroupement de plusieurs projets qui seront annoncés ultérieurement et qui pourront être situés au même endroit tout en nécessitant la construction d’une seule unité d’injection.

Un règlement autorisant la production de gaz naturel renouvelable dans le bioparc de Laterrière sera adopté au printemps 2021 par la ville de Saguenay et les travaux de caractérisation et d’aménagement du site sélectionné débuteront rapidement.

Le site sera prêt à être opéré dès 2022.

Un webinaire informatif permettant de donner davantage d’informations techniques relativement à ce projet et à la production de GNR sera offert aux entreprises régionales au cours des prochaines semaines par Promotion Saguenay.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.