Publicité

4 février 2021 - 08:30 | Mis à jour : 17 février 2021 - 13:07

Journée internationale sans paille

Des pailles réutilisables pour réduire l'impact du plastique jetable

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Au Canada, et partout dans le monde, les plastiques à usage unique représentent la plus grande partie des macroplastiques se retrouvant sur les rivages. C'est pourquoi en 2018, l'association Low Carbon City, qui vise à réduire l'empreinte carbone de la consommation humaine, a créé la journée internationale sans paille le 3 février.

Ainsi, cette date est désormais synonyme de sensibilisation sur les problèmes engendrés par le plastique à usage unique.

D'après une évaluation scientifique de la pollution plastique menée par Environnement Canada  en octobre 2020, les détritus les plus communs ramassés sur les rivages canadiens incluent les mégots de cigarettes, les bouchons de bouteille, les sacs en plastique, les bouteilles en plastique et bien sûr, les pailles.

Comment réduire sa consommation de paille ?

Pour faire votre part contre ce combat international, vous pouvez simplement ne pas consommer de pailles. Il suffit de préciser lors de votre commande au Tim Hortons (ou ailleurs) que vous ne prendrez pas de pailles avec votre breuvage. Avouons que ce n'est pas vraiment indispensable...

Sinon, votez pour les pailles réutilisables en métal, en bambou ou en silicone. Il en existe même des pliables que vous pouvez garder dans votre sac ou comme moi, dans le coffre à gant de votre véhicule. Ainsi, pour votre prochain café, vous en aurez une toute proche. 

« Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité », c'est ce que représentent les petits changements simple et écologique que vous pouvez instaurer dans votre quotidien. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.