Publicité

25 octobre 2021 - 09:00

Élection municipale à Saguenay

Unissons Saguenay veut un meilleur partage des routes

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

S’il est porté au pouvoir, Unissons Saguenay compte améliorer la cohabitation des piétons, des cyclistes et des automobilistes sur le territoire, et ce de manière sécuritaire.

Le candidat à la mairie, Claude Côté, souligne que le transport actif est un enjeu majeur de la mobilité pour la Ville de Saguenay et doit s’intégrer sur le territoire de manière sécuritaire.

« Il est important de redonner de la place aux piétons et aux cyclistes pour pouvoir désenclaver certains quartiers et améliorer la vie de quartier ».

Concrètement, Unissons Saguenay veut mettre en place des projets de rues partagées, mais aussi des aménagements pour apaiser la circulation dans les rues qui répondent à certains critères prédéfinis, comme des avancées de trottoirs et autres entraves à la circulation (avancée mi-chaussée, terre-plein diagonal, impasses, chicanes), des dos-d’âne (allongés), des trottoirs traversants, des intersections surélevées ou des rues en courbe et du marquage au sol.

« Le réseau doit systématiquement favoriser la cohabitation entre les différents usagers de la route que l’on pense aux piétons, aux cyclistes qui sont plus vulnérables. Le tout doit commencer avec un aménagement du territoire qui va dans ce sens », affirme M. Côté.

Limite de vitesse

Pour cela, la limite de vitesse serait abaissée dans les quartiers résidentiels et aux abords des parcs et centres de la petite enfance ainsi que sur les corridors de mobilité active préalablement définis.

Outre le réaménagement sécuritaire et inclusif du territoire, une stratégie de sécurisation et une réglementation pour les enfants qui jouent dans la rue seraient mises en place, comme c’est le cas à Beloeil avec le projet « Dans ma rue, on joue! ».

Une procédure globale permettant le jeu dans les rues sur tout le réseau local s’accompagnerait d’une analyse ponctuelle des secteurs à risque où l’y interdire.

Selon Claude Côté « C’est important que les enfants et les adolescents puissent habiter la ville, s’y sentir bien et en sécurité. »

S'il accède à la mairie, Claude Côté lancera une campagne de sensibilisation et fera en sorte que le comité sur la sécurité routière travaille de concert non seulement avec les élus mais également avec des experts externes et, surtout, les citoyennes et citoyens eux-mêmes.

« Nous nous devons de soutenir les regroupements citoyens qui souhaitent agir pour la sécurité routière et une meilleure utilisation de l’espace collectif », termine Claude Côté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.