Publicité

7 octobre 2021 - 16:00

Camille Larouche, une travailleuse sociale de 26 ans dévoile ses thèmes de campagne

Élections municipales à Alma : la plus jeune candidate s’affiche

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Toutes les réactions 1

La candidate dans le district Isle-Maligne–Albert-Naud, Camille Larouche, qui deviendrait la plus jeune femme élue au conseil municipal d’Alma si elle est élue le 7 novembre prochain, a dévoilé ses thèmes de campagne.

La travailleuse sociale de 26 ans miserait sur la sécurité routière, la proximité et la transparence dans la prise de décision.

Camille Larouche n’hésite pas également à promouvoir l’importance de la relève dans le monde municipal. Inspirée des préoccupations des citoyens d’Isle-Maligne–Albert-Naud qu’elle rencontre chaque soir depuis plusieurs semaines, la candidate a présenté son slogan et ses thèmes de campagne.

« Mon slogan, appuyons la relève, je l’ai choisi parce que je sens un appétit pour la présence de toutes les générations à la table du conseil de ville. Dans les quatre dernières années, notre quartier a vu un bon nombre de nouvelles familles se joindre aux gens déjà présents. Tout ce beau monde doit être entendu et surtout écouté. »

Après quelques centaines de portes faites, la candidate est en mesure de confirmer que la sécurité routière, leur proximité à leur future représentante et la transparence des décisions prises au conseil de ville reviennent constamment aux lèvres des citoyennes et citoyens.

Vitesse des automobilistes

« Lorsque j’ai annoncé que je me présentais, j’ai identifié la vitesse des automobilistes comme une problématique, pour les enfants, les piétons, les cyclistes et les animaux. L’accident qui a coûté la vie à un citoyen récemment a choqué beaucoup de monde et ça revient très souvent. Les gens sont aussi heureux que je les invite à m’écrire ou m’appeler pour me parler, ils apprécient que je m’engage à être accessible si je suis élue. Enfin, on me parle souvent du sentiment de ne pas comprendre certaines décisions de la ville. Par ma formation, je m’engage à prendre le temps d’expliquer ces décisions, mais également de consulter les citoyennes et citoyens à l’avance. Je le démontre aujourd’hui », explique Camille Larouche.

Si elle devient la plus jeune femme élue au conseil municipal d’Alma, Mme Larouche dit vouloir bâtir des ponts.

« Je trouve cela motivant de représenter les jeunes familles de ma génération et aussi les femmes en général dans un lieu de décision. Dans mon métier comme dans mes implications politiques et communautaires, j’ai toujours trouvé important de rejoindre ces parties de la population, qui trop souvent ne se sentent pas interpellées. Je suis une personne qui aime bâtir des ponts entre les individus, c’est au final ce que je compte faire », conclut la candidate.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • J’aime votre préoccupation pour la vitesse. La rue Barrette est parfois un boulevard.

    Rémi Néron - 2021-10-07 17:52