X
Rechercher
Publicité

Pour les personnes qui voudraient donner un coup de main

Rentrée scolaire : le CSSPB demande la collaboration des parents et de la communauté

durée 08h12
17 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets (CSSPB) demande la collaboration des parents et de la communauté pour faire de la rentrée scolaire une réussite.

Le contexte actuel fait en sorte que plusieurs membres du personnel doivent se placer en isolement parce que des membres de leur famille ou eux-mêmes ont contracté la COVID-19.

De plus, il y a une importante pénurie de main-d’œuvre et les banques de remplacement sont vides pour plusieurs corps d’emploi.

La CSSPB lance donc un appel à tous pour les personnes qui voudraient donner un coup de main à ses équipes notamment :

• Aux enseignantes et enseignants retraités;

• Aux personnes qui pourraient consacrer quelques journées dans une école près de chez eux pour diverses tâches, notamment faire de la surveillance d’élèves, faire de la suppléance en classe, aider au service de garde, etc.;

• Aux parents d’élèves qui souhaiteraient s’impliquer davantage dans la vie scolaire de leur enfant en contribuant au bon fonctionnement des activités de l’école.

Toutes les heures ainsi consacrées aux écoles seront rémunérées selon les conventions collectives en vigueur. Les personnes intéressées doivent se manifester le plus rapidement possible par courriel à l’adresse [email protected] Les candidatures reçues seront analysées et que les antécédents judiciaires seront vérifiés.

Services de garde

L’organisation demande également aux parents qui le peuvent de diminuer le plus possible l’utilisation des services de garde scolaires, et ce, jusqu’à la semaine de relâche. Le fait qu’il y ait moins d’employés disponibles obligera éventuellement à prioriser certaines catégories d’élèves au détriment d’autres qui pourraient utiliser les services de garde scolaires.

Toutefois, il s’agit d’une solution extrême qui peut être évitée par une diminution de la fréquentation des services de garde.

Voici, en bref, quelques-unes des mesures émises par la Santé publique qui seront applicables à partir de ce 17 janvier :

• Le port du masque de procédure sera obligatoire en tout temps pour tous les élèves et les membres du personnel.

• Pour les élèves du préscolaire (maternelle 4 et 5 ans), le port du masque sera obligatoire seulement dans le transport scolaire.

• Les membres du personnel qui oeuvrent auprès des élèves des classes spécialisées pourront avoir des masques N95 lorsque ceux-ci seront disponibles.

• Il n’y aura aucune activité parascolaire, aucun entraînement de groupe et aucun tournoi.

• La période d’isolement sera de cinq jours (au lieu de dix) pour les élèves ayant reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, avec des particularités qui ont été transmises aux parents.

• Il n’y aura plus d’isolement de groupe lors d’un ou plusieurs cas de COVID-19 confirmés dans une classe.

• Les membres du personnel qui le peuvent doivent privilégier le télétravail, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’UQAC conclut une première entente de partenariat avec une école d’art française

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a conclu durant les dernières semaines une nouvelle entente de partenariat avec une école d’art française, soit l’École supérieure d’art Esä | Dunkerque-Tourcoing. L’UQAC précise dans un communiqué qu’il s’agit de la première entente de double diplôme, favorisant autant la mobilité entrante que ...

20 mai 2022

Alloprof bonifie ses services grâce à l’intelligence artificielle

Après deux ans d’absence en raison de la COVID-19, les épreuves ministérielles sont de retour cette année au primaire comme au secondaire. Fidèle à son habitude, Alloprof continue d’améliorer ses ressources pour soutenir la réussite scolaire, en intégrant entre autres de nouvelles fonctionnalités liées à l’intelligence artificielle à sa plateforme ...

18 mai 2022

À seulement 18 ans, il décrochera bientôt son 4e diplôme

Alors que pour certains la formation professionnelle représente un moyen plus rapide d’accéder au marché du travail, pour d’autres, c’est une véritable source de motivation. C'est le cas de Mathew Cantin de Normandin qui est en voie d’obtenir son 4e diplôme alors qu’il n’a que 18 ans. Mathew a débuté le secondaire dans un groupe régulier puis a ...